Organisation scolaire : des changements à venir à Victoriaville

Organisation scolaire : des changements à venir à Victoriaville
Des travaux sont en cours, notamment à l'école Notre-Dame-de-L'Assomption pour ajouter de nouvelles classes. (Photo : www.lanouvelle.net)

La situation dans la ville de Victoriaville change. De nouveaux quartiers sont créés (avec de nouvelles familles) et le nombre d’enfants fréquentant les écoles de la municipalité augmente. Cela représente un défi pour le Centre de services scolaire des Bois-Francs (CSSBF) dans son organisation scolaire.

Bien entendu, l’objectif des dirigeants du CSSBF demeure toujours de déplacer le moins d’élèves possible, comme l’indique la conseillère en communication de l’organisation, Manon Samson. 

Elle explique que le CSSBF doit faire face au fait que de plus en plus d’enfants fréquentent la maternelle (depuis l’arrivée de la maternelle 4 ans notamment). En ajoutant à cela les nouveaux quartiers qui poussent dans la municipalité, la révision de l’organisation scolaire devenait nécessaire. Ainsi, des changements s’annoncent pour la rentrée 2023-2024, mais ceux-ci ne devraient pas affecter les élèves actuellement en parcours scolaire. Ainsi, pour toutes les écoles de Victoriaville, sauf Saint-David qui est pleine à craquer, semble-t-il, les changements seront mineurs, affectant en majorité les nouveaux élèves qui seront répartis différemment, toujours en gardant en tête ce qui est le mieux pour chacun. Pour ce qui est de l’école Saint-David, un certain nombre d’élèves devront être relocalisés lors de la prochaine rentrée. 

Un autre point qui sera considéré est de maintenir les enfants d’une même famille réunis à l’école. « Les changements vont s’échelonner sur quelques années », a ajouté Mme Samson. 

Pour accueillir les nouveaux élèves, trois écoles primaires vont s’agrandir, ajoutant des classes de maternelle. Les chantiers sont d’ailleurs commencés ou sur le point de l’être. C’est le cas pour l’école Sainte-Famille, Mgr-Milot et Notre-Dame-de-L’Assomption. Un quatrième chantier est au programme, mais dans les années prochaines, pour l’école Pie-X afin d’ajouter une dizaine de classes. 

Plusieurs des nouvelles classes devraient accueillir des élèves de maternelle qui pourront alors faire tout leur cheminement primaire dans la même école. Quant à l’école La Ribambelle, qui n’accueille que des maternelles, elle devrait subir un changement de vocation, éventuellement, qui reste à déterminer.

Manon Samson a rappelé que l’organisation scolaire était revue chaque année et qu’on profitait de l’agrandissement dans certaines écoles pour la revoir entièrement. 

Il faut également ajouter qu’avant tout changement, les parents seront informés et consultés. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert Grenon
Robert Grenon
1 mois

À quand la construction d’une école dans le Colonial…
Il est temps de construire de nouvelles écoles primaires à Victoriaville.