Nouveau conseiller pour aider nos PME à décrocher des contrats

Nouveau conseiller pour aider nos PME à décrocher des contrats
Le conseiller en maximisation, Marc-André Houle, sera, entre autres, responsable d’assurer une veille des appels d’offres publics pour les entreprises et d’accompagner les fournisseurs et donneurs d’ordres sur les marchés publics. (Photo : gracieuseté)

Investissement Québec a bonifié son offre d´accompagnement afin d´aider les PME régionales à répondre aux appels d´offres publics et à participer aux grands projets publics ou privés régionaux.

Depuis le 1er novembre dernier, Marc-André Houle est le nouveau conseiller en maximisation et marchés publics québécois pour la région du Centre-du-Québec. Son rôle est d’assurer une veille des appels d’offres publics pertinents et d’accompagner les fournisseurs et donneurs d’ordres sur les marchés publics.

Le même service est également offert dans quatre autres régions administratives, dont l’Abitibi, le Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches et les Laurentides. Il s’agit d’une première phase d’implantation pour Investissement Québec avant d’étendre son offre d’accompagnement aux PME de l’ensemble de la province.

« La problématique observée au gouvernement, c’est qu’il y a beaucoup d’appels d’offres au niveau des marchés publics qui sont disponibles en région, mais qui sont répondus par des entreprises de l’extérieur. Nos PME n’ont pas les connaissances ni les ressources et le temps nécessaire pour faire une veille constante des appels d’offres et ratent ainsi de belles opportunités », d’indiquer Stéphane Drouin, vice-président, Achat québécois et développement économique chez Investissement Québec.

« C’est donc pour cette raison que nous avons voulu mettre en place une ressource pour faire le pont entre les appels d’offres publics, les donneurs d’ordres et les entreprises. En fin de compte, ce que l’on veut, c’est que l’argent des marchés publics en région demeure en région », de poursuivre M. Drouin.

« Il y a 95% des PME qu’on sollicite qui n’ont même pas le réflexe d’aller consulter les marchés publics. Dans un contexte de ralentissement économique, il s’agit de beaux contrats potentiels additionnels qui pourraient éventuellement compenser nos entreprises », a-t-il précisé.

 

Pertinence du service

 

Politologue de formation et détenteur d’une maîtrise et d’un doctorat à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Marc-André Houle dit avoir reçu un bel accueil des entrepreneurs du Centre-du-Québec depuis son entrée en fonction. « J’ai déjà un bon retour et tous ceux que j’ai sollicités trouvent ce service très pertinent », assure-t-il.

Il va de soi que le nouveau conseiller en maximisation sera aussi appelé à contribuer à maximiser la présence d’entreprises québécoises dans les chaînes d’approvisionnement des grands donneurs d’ordres du secteur de la batterie qui viendront s’installer dans la région du Centre-du-Québec.

« Nous souhaitons également qu’il y ait un maximum d’entreprises régionales qui participent aux projets concernant les hôpitaux de Drummondville et Victoriaville. Je vais m’asseoir avec les représentants du CIUSSS pour voir ce qu’il est possible de faire pour qu’ils s’approvisionnent en région », d’indiquer M. Houle.

Comme il l’explique, une bonne partie de son travail consiste à éplucher le système électronique des appels d’offres et les transmettre aux entreprises afin de les inciter à déposer leur soumission. « Aussi, tout ce qui est ministère ou centre de services scolaire par exemple, c’est de les accompagner à élaborer une stratégie d’achat locale afin de maximiser les retombées économiques. Je ferai d’ailleurs une tournée pour rencontrer tous ces intervenants et même ceux des villes qui seraient intéressés par le service », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires