Nombre record de membres au Conseil jeunesse de la MRC d’Arthabaska  

Nombre record de membres au Conseil jeunesse de la MRC d’Arthabaska
 
Le Comité jeunesse a été présenté au Conseil de la MRC, mercredi soir. (Photo : www.lanouvelle.net)

À sa cinquième année, le Conseil jeunesse de la MRC d’Arthabaska se compose de 14 jeunes âgés de 12 à 16 ans et provenant de 13 municipalités. « Un record, on n’a jamais eu autant de membres », a signalé Émilie Landry, agente de développement des communautés à la MRC.

Elle s’exprimait ainsi en présentant les membres du Conseil jeunesse au Conseil de la MRC réuni, mercredi soir, pour sa séance mensuelle à l’hôtel de ville de Victoriaville.

Le représentant de Warwick, Mathis Lambert, agit comme préfet du Conseil jeunesse tandis que Marie-Soleil Nolin de Victoriaville assume la fonction de préfète suppléante.

Douze autres jeunes complètent le Conseil jeunesse : Sandrine Plante de Victoriaville, Camille Auger de Saint-Rémi-de-Tingwick, Antonin Arès de Tingwick, Ludovic Champagne de Saint-Samuel, Marianne Trépanier de Saint-Valère, Emy Bergeron de Saint-Rosaire, Lévis Lampron de Sainte-Séraphine, Daruma Gauthier de Kingsey Falls, Félix Allard de Daveluyville, Maria Camila Montoya de Notre-Dame-de-Ham, Ema-Rose Silverio Ricard de Sainte-Clotilde-de-Horton et de Mégane Roy de Saint-Christophe-d’Arthabaska.

« Malgré la pandémie, notre Conseil ne s’essouffle pas. Il n’a jamais été aussi dynamique, a fait valoir Émilie Landry. Nos jeunes n’ont pas la langue dans leur poche. Ils ont des idées, des opinions et veulent se faire entendre. Ils sont dynamiques, passionnés, curieux et posent des questions. Vraiment, c’est un groupe incroyable. Ils s’impliquent déjà à plusieurs niveaux dans leur communauté. »

Une belle mouture, comme l’a fait remarquer la responsable. Si certains en sont à leur deuxième expérience, le Conseil jeunesse compte plusieurs nouveaux membres. « Interrogés sur leur motivation, ils ont dit, en majorité, vouloir développer leurs compétences en leadership ou en communication et goûter à la politique municipale. Ils s’intéressent déjà à des enjeux qui nous touchent, comme l’environnement, l’équité sociale et le transport », a observé Émilie Landry, heureuse de constater que si le Conseil jeunesse gagne à mieux se faire connaître de la population locale, il profite, en revanche, d’une belle visibilité hors MRC. « On a été invité à présenter le modèle du Conseil jeunesse lors de la journée expertise jeunesse de la Fédération québécoise des municipalités (FQM). On a aussi fait une forte impression à l’Institut du Nouveau Monde, un organisme montréalais de participation sociale. Ils veulent collaborer avec nous à d’autres projets. Je pense que c’est grâce à ces jeunes qui font toute la différence. Espérons que nous continuerons à inspirer d’autres municipalités et MRC à écouter la voix des jeunes », a-t-elle exprimé.

Le préfet Christian Côté a salué cette belle relève potentielle tout en les félicitant de leur engagement dans leur milieu.

En cours d’année, ces jeunes citoyens prendront part à différentes activités et aborderont différents sujets d’actualité, qu’il s’agisse de santé mentale, de persévérance scolaire ou d’immigration, entre autres. « Ces différents sujets feront l’objet de discussions et de réflexions et les jeunes auront l’occasion de présenter leurs conclusions aux élus en mai 2023 », a indiqué le préfet. 

Depuis la création du Conseil jeunesse, pas moins d’une quarantaine de jeunes de la MRC d’Arthabaska ont vécu cette expérience qui leur a permis de faire entendre leur voix et leurs opinions auprès du Conseil de la MRC d’Arthabaska, contribuant, à leur manière, au développement de toute la région.

Agrandissement à Sainte-Élizabeth-de-Warwick

Le bureau municipal de Sainte-Élizabeth-de-Warwick agrandira son bureau municipal afin d’y intégrer la bibliothèque, un projet de près de 190 000 $ (188 977 $),

Pour ce faire, la Municipalité bénéficiera d’un soutien financier du Fonds régions et ruralité (FRR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation d’un peu plus de 21 300 $ (21 371,21 $). 

Ce projet permettra aux usagers d’avoir un accès universel à la bibliothèque en plus d’offrir des locaux aérés, plus d’espace pour les livres et des emplacements de rencontre, de lecture ou d’étude. Les travaux devraient être exécutés d’ici septembre 2023. 

Nominations

Deux nouveaux membres, le maire de Saint-Louis-de-Blandford, Yvon Barrette, et la mairesse de Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Claire Rioux, ont été nommés par les élus au Comité administratif de la MRC d’Arthabaska.

Instance décisionnelle et responsable des questions administratives et de gestion, à l’exclusion de l’adoption de règlements, le Comité administratif a pour mandat de recommander les grandes orientations au Conseil de la MRC.

Le préfet Christian Côté a tenu à souligner toutes les années de service du maire de Saint-Rosaire, Harold Poisson, qui siégeait au Comité administratif depuis 2009.

« Merci, ça a été bien apprécié. Ce fut très enrichissant », a commenté M. Poisson.

Comité de suivi de la Politique jeunesse

Le Conseil de la MRC a autorisé un comité de suivi élargi de la Politique jeunesse afin d’y ajouter cinq représentants d’autant d’organisations afin d’assurer une plus grande représentation.

Il s’agit d’ajouter un représentant du Centre de services scolaire des Bois-Francs (CSSBF), un organisateur communautaire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), une personne déléguée de la Table concertation enfance-famille, un représentant des municipalités de 1000 habitants et moins et un coordonnateur municipal en loisirs.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires