MétéoMédia prévoit un automne spectaculaire

Communiqué

MétéoMédia prévoit un automne spectaculaire
(Photo : gracieuseté - Centre de la biodiversité)

Le Québec a connu un été plus chaud que la normale et passablement arrosé. L’automne sera-t-il à l’image de la saison estivale? MétéoMédia dévoile en primeur son Aperçu de l’automne qui brosse le portrait de la fin septembre et des mois d’octobre et de novembre.

« Les Canadiens apprécient l’été qui se prolonge avec du beau temps sec et des températures estivales jusqu’à tard en septembre », explique Chris Scott, directeur de la météorologie à MétéoMédia.

« L’automne est une saison intéressante à plusieurs égards au Québec. Cette année, le contexte est favorable au beau temps et à la chaleur, surtout pour septembre et octobre. Une situation idéale pour profiter des activités extérieures et observer les couleurs. Il faudra surveiller de quelle façon la transition vers l’hiver va s’opérer en novembre. La seconde moitié de l’automne pourrait être ponctuée de quelques gros systèmes qui apporteraient de bonnes quantités de pluie », indique André Monette, chef de service de la météorologie à MétéoMédia.

Québec et Ontario

Des températures au-dessus de la normale sont prévues en septembre et en octobre. Tandis que les Québécois pourront profiter de plusieurs belles journées durant cette période, quelques épisodes orageux pourraient se manifester, en particulier lors de la première moitié. Par la suite, la remontée de tempêtes automnales et des restes de systèmes tropicaux pourraient apporter de bonnes quantités de précipitations. En novembre, la transition vers le début de l’hiver sera à surveiller. Le changement de paradigme pourrait se faire en douceur.

Les prévisions complètes pour l’automne, incluant les prévisions régionales, les cartes et les tableaux, sont disponibles sur https://www.meteomedia.com/.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
A.Marcoux
A.Marcoux
4 mois

été plus chaud que la normale au Québec?