Martin Nolin sacré personnalité d’affaires 2022 à Warwick

Martin Nolin sacré personnalité d’affaires 2022 à Warwick
La personnalité d’affaires 2022, Martin Nolin, a reçu le Prix hommage Georges E. Ling des mains de la présidente de l’AGAW, Marie-France Leroux. (Photo : www.lanouvelle.net)

En présence de 80 convives réunis à l’aréna Jean-Charles-Perreault, l’Association des gens d’affaires de Warwick (AGAW) a décerné, jeudi soir, le Prix hommage Georges E. Ling 2022 à Martin Nolin de l’entreprise Champoux Machineries.

Le récipiendaire a dû se montrer patient. L’AGAW l’avait choisi en 2019 pour l’honorer en 2020, mais la pandémie a retardé de deux ans la cérémonie.

« Le Prix hommage Georges E. Ling vise à reconnaître le travail d’entrepreneurs qui se démarquent tant par leur innovation, leur dynamisme, leur croissance, mais aussi par leur implication. Ce sont des gens qui ont des parcours inspirants et qui continuent de rayonner », a fait valoir la directrice générale de l’AGAW, Suzanne Gagnon.

De Martin Nolin, l’AGAW, a-t-elle souligné, veut notamment « reconnaître les beaux succès qu’il a su bâtir à force de travail, de vision, mais surtout du souci de bien servir ses clients ».

La directrice générale a ensuite laissé le soin à la présidente de l’AGAW, Marie-France Leroux, de raconter « la petite vie, la petite histoire » du récipiendaire. « On a un homme d’affaires parti de la première marche de l’échelle avec rien d’autre en poche que son talent et son cœur vaillant comme 10 et sa vision de toujours donner ce qu’il y a de mieux à sa clientèle », a-t-elle exprimé.

Elle a raconté que tout a commencé sur la ferme familiale à Saint-Rémi-de-Tingwick avec un petit garçon qui vouait une véritable passion pour les tracteurs rouges. Ce qui l’a mené, sans surprise, à étudier en mécanique et à se retrouver parmi les meilleurs de sa classe. 

Sa vie professionnelle, il la commence comme mécanicien chez Canadian Tire où l’on reconnaît très tôt son talent et son souci du travail bien fait. Il quittera après huit ans pour se retrouver chez Chrysler. Un patron lui dira même qu’il possède l’étoffe « d’un boss ». « Mais bien qu’il passe ses premières années de travail à jouer avec les autos, il conserve le souvenir de Léo Champoux qui passait à la ferme familiale pour réparer les gros tracteurs », a confié Marie-France Leroux. Ce qui l’amène à cogner à la porte des Champoux pour offrir ses services. « Mais à sa première visite à la famille Champoux, celle-ci n’est pas prête à accueillir un mécanicien ambitieux et plein d’idées », a mentionné la présidente de l’AGAW.

Son tour viendra en 2002. Martin Nolin accepte une baisse de salaire pour faire son entrée chez Champoux Machineries où il s’illustrera rapidement en raison de ses compétences, de sa vision, de son désir constant d’améliorer les façons de faire et les services offerts aux clients.

Six ans plus tard, il devient actionnaire de l’entreprise alors qu’on lui propose d’acquérir 10% des parts. Puis, en 2013, avec un associé, il achète les actions des membres de la famille Champoux et le duo prend ainsi les commandes de l’entreprise.

La présence de Martin Nolin au sein de l’entreprise a véritablement porté fruit. À la suite de son arrivée en 2002, le chiffre d’affaires alors de 2,7 M $ a grimpé à 4 M $ en 2008, puis à 6,4 M $ en 2013. Des investissements majeurs ont marqué les années, dont le déménagement en bordure de la route 116 et l’agrandissement en 2018 qui a commandé un investissement de 1,2 M $. « La renommée de Champoux Machineries s’étend partout dans la région. Partout on parle du service à la clientèle et de la fiabilité de Martin », a fait remarquer Marie-France Leroux.

En 2019, Martin Nolin a racheté les parts de son associé pour devenir l’unique propriétaire de l’entreprise qui, en 10 ans, a plus que doublé son chiffre d’affaires.

Mais tout récemment, l’homme d’affaires a vendu une partie de ses parts, désireux de ralentir la cadence, lui qui a toujours donné son 100%, sept jours sur sept, pour être toujours disponible pour les clients que ce soit au bout du téléphone ou dans le champ. « Il a accepté de vendre une partie de ses actions à SA Service agricole des Bois-Francs tout en demeurant présent, comme actionnaire minoritaire, pour veiller sur ses clients. Ce n’est pas la première offre qu’on lui faisait, a révélé Mme Leroux. Avec sa réputation, beaucoup d’autres joueurs de l’industrie lui faisaient des beaux yeux, mais il voulait un partenaire qui partage sa vision, un partenaire dynamique, impliqué et désireux de continuer à fournir le service hors pair aux clients qu’il a toujours priorisé. »

Ainsi, le jeune mécanicien venu cogner à la porte pour se faire embaucher a grimpé les marches, une à une, jusqu’en haut. « Il a ainsi prouvé à tous que, quand on veut, on peut. Et tout cela avec la même humilité et la même simplicité qui font sa marque de commerce », a terminé la présidente de l’AGAW.

Des témoignages

Tour à tour, entre chacun des services du souper, des membres de sa famille et des collègues se sont amenés au micro pour rendre hommage au récipiendaire.

Sa sœur, Claudia Nolin, a notamment raconté quelques anecdotes et souvenirs, évoquant sa grande passion pour les moteurs. « C’est ce qui l’intéressait sur la ferme plutôt que les animaux », a-t-elle signalé, tout en saluant ses compétences et son grand cœur. « C’est un homme très intègre, très agréable à côtoyer. Avec lui, il y a toujours une solution. Et comme il dit, il faut vivre sa vie et foncer. On a juste une vie à vivre. »

Des collègues, Nancy Desrochers et Marco Bouchard, ont notamment fait état de sa soif d’apprendre, lui qui ne compte pas ses heures. « Un gars travaillant, simple, à l’écoute, sensible et toujours disponible », a dit Nancy.

« Ses pairs le considèrent comme le meilleur technicien. Il a tout dans sa tête », a observé Marco. Même les autres concessionnaires ne peuvent s’empêcher de faire appel à lui pour régler des problèmes.

Deux proches, sa conjointe Louise Lavallée et sa fille Audrey Nolin ont aussi louangé l’homme d’affaires, et l’homme tout court. « Prends-le, l’honneur est bien mérité », lui a lancé sa femme qui a parlé d’un homme passionné que rien n’arrête, d’un homme de défis qu’il relève avec brio, d’un grand sportif « du pouce » allumé par tout ce qui a un moteur.

La fille a dit de son papa qu’il donne toujours le meilleur de lui-même. « Il est une source d’inspiration, un travaillant dans l’âme. Malgré son horaire chargé, il est toujours présent pour les gens autour de lui, pour sa famille, ses employés. Mon père, c’est un adulte avec un grand cœur d’enfant. C’est ce qui fait son charme », a conclu Audrey.

Trois élus, enfin, les députés Alain Rayes de Richmond-Arthabaska, Sébastien Schneeberger de Drummond-Bois-Francs et le maire de Warwick, Pascal Lambert, ont eux aussi été invités à prendre la parole pour saluer la personnalité d’affaires 2022.

Le récipiendaire s’est dit touché par l’hommage rendu. « Je l’apprécie vraiment. Je suis un gars qui mord dans la vie. Mais je ne réalise pas toujours ce que j’ai accompli. Moi, quand je vais travailler, je m’en vais servir des clients. C’est mon but dans la vie. Ma devise consiste à sans cesse questionner nos façons de faire pour nous améliorer. Voilà ma motivation, a-t-il exprimé, disant souhaiter que cela puisse motiver des jeunes. Je suis parti de rien et j’ai réussi à bâtir de quoi. Mais il faut des gens pour en arriver là. »

Martin Nolin n’a pas manqué de saluer ses nouveaux actionnaires de SA Service agricole des Bois-Francs. « Ils ont la même passion que moi, ils sont dynamiques. Une équipe du tonnerre! Comme tout le monde, on a vécu des moments difficiles avec la pandémie, mais on va vers l’avant. On va gagner, on est des battants. Merci de votre présence à tous, c’est apprécié. Vos témoignages me touchent beaucoup », a-t-il dit en conclusion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Johanne Therrien et Denis Côté
Johanne Therrien et Denis Côté
19 jours

Bravo Martin Nolin, quelle belle reconnaissance grandement méritée. La preuve, quand on veut, on peut 🙂 Tu peux être fier de tout ce chemin parcouru!