Les sœurs Boulay pour les Généreuses

Par heleneruel
Les sœurs Boulay pour les Généreuses
Josée Desharnais vient de se joindre au conseil d’administration des Productions généreuses. On la reconnaît

VICTORIAVILLE. Parce que toutes deux sont touchées par la cause, Nathalie Grenier et Marie-France Béliveau ont accepté de coprésider le 6e spectacle-bénéfice, celui des sœurs Boulay, que les Productions généreuses présenteront le 15 octobre.

Fondatrice de l’organisme avec Maude Lambert, Geneviève Rivard espère pouvoir partager 20 000 $ entre la maison Marie-Pagé et la Fondation CLSC Suzor-Coté, les deux offrant des services en soins palliatifs.

Mme Rivard a rappelé qu’au cours des cinq dernières années, les Productions généreuses ont remis 165 000 $ en soutien aux personnes atteintes de cancer. Leur organisme a été créé à l’occasion du décès de la mère de Maude, alors que le père de Geneviève se débat aussi avec un cancer.

Grâce aux profits réalisés lors du Bootcamp-race auquel elles ont collaboré pour une première fois, les Productions généreuses ont déjà engrangé des bénéfices de 9000 $ pour leur campagne 2014-2015.

Mme Rivard a expliqué que les Productions généreuses s’étaient associées à l’organisation de cette deuxième course à obstacles organisée dans la «bouette» du mont Arthabaska. En échange de bénévoles et de la tenue de la cantine, les Productions généreuses ont pu toucher 5 $ pour chacune des inscriptions au-delà des 1000 premières. Et comme 2500 personnes ont participé à la course, l’organisme a récolté 7500 $. On avait sollicité l’aide des cadets 2728 Optimiste de Victoriaville pour la surveillance des obstacles. «On leur a remis 1000 $ pour les encourager», a précisé Mme Rivard.

Reste donc à l’organisation et à ses coprésidentes d’honneur de «vendre» le spectacle des «trippantes» sœurs Boulay, en lice pour le prix album de l’année à l’ADISQ (le 26 octobre). Elles se produiront au pavillon du mont Arthabaska le soir du 15 octobre. On trouvera des billets chez Concept Châtelaine, au Shad Café et chez Voyages Escapades, l’entreprise des coprésidentes d’honneur.

Nathalie Grenier et Marie-France Béliveau ont accepté ce «mandat» en parlant, notamment, de la maison Marie-Pagé, des gens «extraordinaires» qui y œuvrent, a qualifié Mme Grenier. Également présidente des Femmes de carrière des Bois-Francs et de L’Érable, elle a eu l’occasion de la visiter l’an dernier. Elle a ajouté que les gens de la région étaient chanceux de disposer d’une telle ressource.

Marie-France Béliveau se souvient de l’unité Marie-Pagé de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska, puisqu’elle est la nièce de sœur Claire Perreault. «J’étais heureuse de voir renaître cette maison… qu’on ne veut pas voir partir», a-t-elle dit.

Les Productions généreuses organisent toujours deux activités annuellement, leur spectacle-bénéfice et une activité sportive. En lieu et place de leur Montée de l’espoir, elles organiseront, en juin, une autre activité dont elles dévoileront les détails un peu plus tard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires