Les Majorettes des Bois-Francs célèbrent leur 50e anniversaire

Par stevenlafortune
Les Majorettes des Bois-Francs célèbrent leur 50e anniversaire
Plus d’une centaine d’anciennes membres des Majorettes des Bois-Francs de Plessisville se sont retrouvées le temps d’un souper

PLESSISVILLE. Célébrant leur 50e anniversaire, les Majorettes des Bois-Francs de Plessisville ont organisé un souper retrouvailles, samedi soir, où 125 d’entre elles ont répondu à l’appel, au Motel Le Phare.

Souvenirs, anecdotes et rires étaient au rendez-vous lors de la soirée. Véritable fleuron du patrimoine plessisvillois, le comité organisateur, composé d’Odette Taschereau, Nicole Brassard, Martine Turgeon, Carole Guillemette et Ginette Godbout, a bûché pendant un an sur le projet.

N’ayant aucun document sous la main, elles ont fait appel aux réseaux sociaux ainsi qu’au bouche-à-oreille pour tenter de répertorier les quelque 400 majorettes qui ont enfilé l’uniforme entre les années 1964 et 1987.

«Nous sommes très contentes de l’enthousiasme que l’événement à créer, souligne l’instigatrice Odette Taschereau. Comme la plupart ne restent plus dans la MRC de L’Érable, certaines sont venues d’aussi loin que les États-Unis, Gatineau et Granby pour venir fraterniser, le temps d’un soir, avec leurs anciennes comparses.»

Au cours de la soirée, une vidéo commémorative était diffusée, retraçant les moments forts des Majorettes des Bois-Francs de Plessisville, agrémentée du concert des sœurs Élise et Paule Nadeau. Plusieurs bannières, trophées et photos étaient également sur place pour permettre à ces dames de replonger dans cette époque où la Révolution tranquille était à ses balbutiements.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires