Les épisodes d’été des Indiens seront moins nombreux et intenses

Communiqué
Les épisodes d’été des Indiens seront moins nombreux et intenses
(Photo : Stéphane Daoust - Archives)

Après un été chaud, mais court, la question qui brûle toutes les lèvres est : est-ce annonciateur d’un hiver précoce? MétéoMédia dévoile en primeur son Aperçu de l’automne, qui brosse le portrait de la fin septembre et des mois d’octobre et de novembre, mais qui révèle également de premières analyses de la saison hivernale. 

«Même si beaucoup de régions du Canada ont déjà connu des températures automnales, nous ne nous attendons pas à ce que ce soit la fin de la chaleur partout au pays», explique Chris Scott, directeur de la météorologie à MétéoMédia. L’automne 2019 amènera des périodes de douceur, mais aussi du temps plus instable et frais. Les Canadiens devront donc profiter des belles journées d’automne, car un hiver rude est attendu dans beaucoup de régions du pays.

«Au Québec, le mois de juillet a mis fin à une séquence de neuf mois consécutifs avec des températures sous les normales. Beaucoup de Québécois rêvent à un prolongement de l’été et à ce que la tradition des automnes doux se perpétue. La version 2019 de l’automne risque d’en décevoir plus d’un alors que les épisodes d’été des Indiens seront moins nombreux et intenses. Ce sera déjà le temps, dans les prochaines semaines, de penser aux pneus d’hiver avec la neige hâtive attendue», ajoute André Monette, chef de service de la météorologie à MétéoMédia.

Québec & Ontario

Septembre a débuté avec des températures fraîches qui devraient toutefois retrouver un seuil plus confortable au cours des prochaines semaines. Dans l’ensemble de la saison, les températures seront près des normales, sauf pour les régions près de la baie d’Hudson où des températures sous les normales seront davantage présentes. Cette masse d’air froid risque de glisser vers le sud plus facilement par la suite, amenant une saison hivernale rude pour ces deux provinces.

Côté précipitations, un corridor plus actif de dépressions apportera des précipitations au-delà de la normale au nord du fleuve Saint-Laurent et des Grands Lacs. La saison des couleurs ne devrait pas être tardive cette année et devrait culminer entre la fin septembre et la mi-octobre selon les régions.

Ailleurs au Canada

Avec la présence d’eau anormalement chaude autour du Canada, dans le Pacifique et l’Atlantique, les provinces de l’ouest et des Maritimes connaîtront des températures au-dessus des normales. Ces températures douces persisteront durant la saison hivernale pour la Colombie-Britannique et une partie de l’Alberta. Les provinces et territoires près de la baie d’Hudson seront plus près du dôme d’air froid tant à l’automne qu’à l’hiver, leur amenant des températures sous les normales.

Les tempêtes Dorian et Erin ont laissé beaucoup de pluie dans les Maritimes depuis le début du mois de septembre. Le scénario se poursuivra durant l’automne avec des périodes sans précipitations, entrecoupées du passage d’importantes dépressions, faisant grimper rapidement les quantités de précipitations au-dessus des normales.

L’automne est une saison de transition qui peut amener des précipitations hivernales au pays dès la mi-octobre. Dans les prochaines semaines, les Canadiens devront porter une attention particulière aux prévisions quotidiennes alors que les températures peuvent changer rapidement et subitement.

 MétéoMédia : Aperçu de l’automne 2019
Régions Températures Précipitations
Colombie-Britannique Au-dessus des normales  

Près des normales, sauf au-dessus des
normales près de la côte du Pacifique

 

Alberta Au-dessus des normales, sauf près
des normales dans le nord-est de la
province
Près des normales
Saskatchewan Près des normales, sauf au-dessus
des normales dans le sud-ouest de la
province
Près des normales
Manitoba Près des normales, sauf sous les
normales au nord-est de la
province
 

Près des normales, sauf au-dessus des
normales pour les sud-est de la province

 

Ontario Près des normales, sauf sous les
normales pour le nord de la
province
Près des normales, sauf au-dessus des
normales dans le centre de la province
Québec Près des normales, sauf sous les
normales pour le régions
limitrophes à la Baie-d’Hudson
Près des normales, sauf au-dessus des
normales au centre de la province
Maritimes, Terre-Neuve-
et-Labrador
Au-dessus des normales, sauf près
des normales pour le nord de ces
provinces
Au-dessus des normales, sauf près des
normales pour le Labrador
Yukon, Territoires du
Nord-Ouest, Nunavut
Au-dessus des normales, sauf près
des normales pour le Nunavut et
l’est des Territoires du Nord-Ouest
Près des normales, sauf au-dessus des
normales pour le Yukon
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires