Les élèves de 6e année de l’école Saint-Édouard créent leur capsule temporelle

Les élèves de 6e année de l’école Saint-Édouard créent leur capsule temporelle
Les enseignants Marco Garneau et Caroline Fréchette entourant les élèves de 6e année, Olivier Beaudoin et Léanne Héon, avec la capsule temporelle. (Photo : www.lanouvelle.net)

La pandémie de la COVID-19 marquera assurément l’histoire. Beaucoup de choses ont changé dans notre vie. C’est d’ailleurs pourquoi les élèves de sixième année de l’école Saint-Édouard à Plessisville ont participé à la création d’une capsule temporelle afin de se souvenir de cet événement.

Les enseignants Marco Garneau et Caroline Fréchette ont supervisé le projet qui a touché les cohortes 2019-2020 et 2020-2021, soit une centaine de jeunes. Dans le cadre de son cours de français, chaque élève a écrit une lettre à un élève du futur en lui expliquant comment était sa vie pendant le confinement.

« Ils avaient la liberté d’écrire sur ce qu’ils ont vécu personnellement durant la pandémie, que ce soit en famille ou à l’école par exemple », a fait savoir M. Garneau.

« L’ouverture de cette capsule temporelle est prévue dans vingt ans. En plus des lettres, on y retrouvera à l’intérieur des articles de journaux et des vidéos. Elle sera installée à la vue de tous dans le hall de l’entrée principale de l’école en attendant le moment du dévoilement de son contenu en 2040 », a-t-il ajouté.

« Nous vivons certes un moment historique », a enchaîné Mme Fréchette. « Il s’agit au final d’une œuvre de sauvegarde collective de biens et d’informations, comme témoignage destiné aux générations futures », a-t-elle mentionné. « Nous cherchions un moyen pour donner le goût aux élèves d’écrire. Ce projet est venu les chercher et les a vraiment inspirés. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
1 année

Très bonne idée! J’aierais bien y être 1940.