Les collations Zenit à l’assaut de l’Everest

Les collations Zenit à l’assaut de l’Everest
Danielle Dubois et les collations qui partiront en expédition (Photo : www.lanouvellle.net)

Dans quelques jours, l’explorateur québécois Dany Morin partira au Népal afin de grimper l’Everest, le toit du monde. Dans ses bagages, il y aura un peu de la région puisqu’il a choisi les collations énergétiques Zenit, de l’entreprise fondée à Warwick par Danielle Dubois, pour l’accompagner dans son périple.

Il s’agit donc, pour la nouvelle entrepreneure, d’une grande fierté de voir que ses collations, qui sont sur le marché depuis à peine une année, font du chemin. En effet, lorsqu’elle s’est lancée dans le domaine des affaires, après une réflexion au début de la pandémie de la COVID-19 et une carrière de 20 ans chez Mincavi, la nutritionniste de formation voulait répondre à un besoin en proposant une collation énergétique santé. Étant elle-même une grande sportive et amatrice de plein air, elle a vu ce manque et a simplement voulu le combler en fondant son entreprise.

« Le paradoxe c’est qu’on bouge, on prend soin de sa santé et quand on arrive pour acheter une collation énergétique, elles sont faites à partir de sucres raffinés, d’arômes, de colorants », explique-t-elle. Consciente également que les gens actifs n’ont pas nécessairement le temps de cuisiner, elle s’est dit qu’elle allait le faire pour eux.

Elle a donc élaboré, à partir d’ingrédients naturels, ses boules et carrés d’énergie qui sont disponibles dans 70 points de vente au Québec et qu’elle expédie aussi directement chez ceux qui commandent en ligne. 

Pour ses goûters, elle a voulu axer son offre sur des produits avec un goût maison et une texture intéressante qui se distingue des autres. Faites avec des ingrédients sains, peu nombreux, Danielle insiste pour proposer des collations où on peut voir les ingrédients qui craquent sous la dent et non une pâte dure où on ne reconnaît rien.

Beurre d’amande, miel, sirop d’érable, canneberges, camerise, dattes, chocolat, elle intègre à cela de la protéine de pois biologiques, ce qui ajoute un concept écoresponsable à l’entreprise. « J’utilise donc des protéines végétales de haute qualité nutritionnelle, biologique le plus possible. Mais pas à tout prix parce qu’elle préfère choisir des ingrédients locaux plutôt que bios quand c’est possible », ajoute-t-elle. 

Et si au départ, elle visait la clientèle qui aime tout simplement jouer dehors, faire de la randonnée ou du sport, elle a été bien heureuse de voir que l’explorateur a voulu devenir ambassadeur pour sa marque. « Ce ne sont pas des collations de performance », insiste-t-elle. Mais simplement un goûter que les gens prendront tranquillement en s’arrêtant pour apprécier le paysage.

À venir

Elle continue de développer son entreprise et proposera, au printemps, une gamme de protéines pour cuisiner (smoothies, gruau, etc.) avec un guide de recettes pour utiliser ces protéines végétales sans édulcorant ni sucre ajouté (ce qui est rare sur le marché). Et pour compléter le tout, deux électrolytes que les gens pourront ajouter à leur eau, toujours sans sucre et faits d’ingrédients naturels.

Des collations qui atteindront le toit du monde

Pour Danielle, la collaboration avec Dany Morin (il est de Lac-Beauport) est arrivée comme un cadeau du ciel. « L’endroit où je me sens le mieux, c’est sur une montagne. D’ailleurs, il y en a sur mes emballages », fait-elle savoir. Ainsi, d’être approchée pour faire partie de l’aventure de l’explorateur lui fait un grand plaisir. « Je suis une fille de hauteur et j’ai vu tous les films sur l’Everest, même si ça n’a jamais été pour moi un objectif », ajoute-t-elle.

C’est par Facebook que Dany a découvert Zenit. Il a goûté les collations et a tout de suite été enchanté. Il recherchait de la nourriture saine, non transformée, la plus naturelle possible. « Il a bien aimé les boules d’énergie qui, faites à base de purées de fruits, ne gèlent pas. Elles restent souples même à -20 degrés », indique-t-elle.

Danielle lui a donc préparé 100 paquets constitués de deux boules d’énergie ainsi que 50 carrés. « Pendant les jours d’expédition, il aura besoin de quatre à huit collations », souligne-t-elle. Les boules lui apporteront les glucides nécessaires à ses efforts et il n’aura pas à se soucier de les garder au chaud. Et pour les collations Zenit, il s’agira de l’épreuve ultime que d’aider Dany à atteindre le sommet de la montagne.

Il faut dire que ses produits sont également offerts lors de différents événements sportifs, dont le prochain 1000 km du Grand défi Pierre-Lavoie. Zenit a également une autre ambassadrice, « Lydiane autour du monde », qui endosse ses collations.

Même si l’entreprise n’a qu’une année d’existence, elle a déjà obtenu un prix du Défi OseEntreprendre et Danielle, en juin, sera conférencière lors du grand rassemblement annuel de l’organisme Entre Chefs PME.

L’entrepreneure veut continuer le développement de son entreprise et a comme objectif de doubler les ventes au cours de la deuxième année de vie de Zenit. « Et ensuite, avoir une équipe afin que je puisse me concentrer sur le développement », espère-t-elle. En effet, pour le moment, elle est la seule employée de son entreprise où elle développe les produits, trouve les fournisseurs avant que les boules et carrés soient cuisinés par un tiers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
4 mois

Bonne  »ride » Dany!

trackback
Les collations de Danielle Dubois ont atteint l'Everest - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
2 mois

[…] Danielle Dubois, la fondatrice de Zenit l’entreprise de collations santé de Warwick, a annoncé que l’explorateur québécois Dany Morin avait atteint le toit du monde. Dans son baggage il avait avec lui les collations Zenit (https://www.lanouvelle.net/actualite/les-collations-zenit-a-lassaut-de-leverest/). […]