L’Entrain célèbre ses 30 ans

L’Entrain célèbre ses 30 ans
L’équipe de L’Entrain : de gauche à droite, l’intervenante Annie Lafleur, le stagiaire en éducation spécialisée, Maxime Couture (de retour l’été prochain), la directrice Véronique Lenoir, l’intervenante Bohêmie Lehoux-Aubert et la coordonnatrice clinique, Shirley Tardif (Photo : www.lanouvelle.net)

En présence de 80 personnes réunies à la Légion royale canadienne, l’organisme L’Entrain, groupe d’entraide en santé mentale de Victoriaville, a souligné, jeudi après-midi, son 30e anniversaire.

Le maire Antoine Tardif trouvait important de prendre part à l’événement. « C’est formidable de souligner les 30 ans de l’organisme L’Entrain. On le sait, dans une ville comme Victoriaville, bien qu’on parle souvent des bons coups, de ce qui va bien, il y a des gens qui ont besoin d’aide, de soutien. Sans un organisme comme le vôtre, on n’oublierait des personnes derrière », a-t-il souligné.

Personne n’est à l’abri de la maladie. « Plus particulièrement en ces temps plus difficiles, les dernières années ont amené leur lot de défis pour l’isolement, la santé mentale. On peut tous avoir des moments de faiblesse où on a besoin de quelqu’un sur qui s’épauler ou besoin d’entrain en quelque sorte », a-t-il exprimé tout en félicitant l’équipe pour son travail et l’assurant de son soutien. « Vous pourrez toujours compter sur moi et sur la Ville pour vous soutenir dans vos différentes démarches. Et je vous souhaite encore 30 ans, 30 belles années à soutenir les gens de notre communauté. »

Retenu à Québec, le député d’Arthabaska, Eric Lefebvre, a délégué, pour l’occasion, son attaché politique Pierre-Luc Turgeon. « C’est très important qu’on y soit, 30 ans, c’est un important anniversaire. Comme société, a-t-il indiqué, on parle davantage de la santé mentale depuis 5 à 10 ans environ. Mais vous, cela fait 30 ans que vous travaillez dans le domaine. Merci beaucoup, merci à tous de vous impliquer. »

Pour souligner cet anniversaire, M. Turgeon a remis, au nom du député, un certificat de l’Assemblée nationale à la directrice générale de L’Entrain, Véronique Lenoir et au président du conseil d’administration, Ghislain Bergeron.

Des dévoilements

Les célébrations du 30e anniversaire ont donné lieu au dévoilement d’un nouveau logo, d’une nouvelle image pour L’Entraide, groupe d’entraide et centre de jour qui offre sur tout le territoire Arthabaska-Érable des activités d’adaptation et d’intégration sociale aux personnes aux prises avec des troubles sévères et persistants en santé mentale.

Le nouveau logo prend la forme d’un arbre rempli de couleurs parce qu’un arbre, a-t-on expliqué, fait face à tous les éléments de la nature et de ses quatre saisons. L’arbre se confond à l’humain, il croît, se développe, évolue et prend une dimension singulière au fil des années.

L’Entrain a aussi dévoilé ses nouveaux outils promotionnels, des dépliants aux cartes professionnelles en passant par son journal historique, son site Internet et un recueil réalisé grâce au travail de 16 participants.

Ces personnes y ont mis leur cœur du début février jusqu’en octobre pour proposer un recueil dans lequel ils pouvaient exprimer par l’écrit ou par le dessin, notamment, ce qu’ils vivent, pensent ou ressentent.

« Bien sûr, chacun des participants a sa copie, mais on se servira aussi du recueil comme outil promotionnel. On le vend au coût de 10 $. On veut que ça fasse parler de L’Entrain », mentionne la coordonnatrice clinique, Shirley Tardif.

Un poème vient aussi garnir le recueil, poème que les trois auteurs, Gina, Serge et Ghislain, ont pu lire devant l’auditoire. 

Par ailleurs, le site Internet a également été revampé et on y accède par une nouvelle adresse : www.entrainsm.com.

La rencontre a pris fin par des remerciements. « Merci au conseil d’administration de faire confiance à l’équipe de travail, a exprimé Shirley Tardif.  On sent qu’on a vraiment le feu vert pour faire des choses, pour amener L’Entrain un peu plus loin. C’est agréable pour l’équipe de sentir qu’on peut se fier au conseil d’administration. On tenait à vous dire merci. Ça nous aide à nous motiver. »

L’intervenante Annie Lafleur a, pour sa part, réservé ses remerciements, les plus grands, aux participants, à la clientèle de L’Entrain. « Sans vous, L’Entrain n’existerait pas depuis 30 ans. C’est à cause de votre présence quotidienne qu’on peut poursuivre notre belle mission. C’est grâce à votre belle participation que l’équipe a toujours le désir de vous trouver de nouvelles idées d’activités. Vous êtes le cœur de notre ressource », a-t-elle fait valoir, tout en soulignant la grande confiance ressentie. « Même quand vous vivez des périodes difficiles, vous venez toujours nous voir, vous nous faites confiance, vous vous confiez à nous, vous acceptez de nous faire entrer dans votre quotidien et vous nous partager vos bons et moins bons moments. Vous nous faites confiance depuis de nombreuses années et cela n’a pas de prix pour nous tous. Continuez à participer à nos activités et à faire de nos journées un travail agréable, merci », leur a-t-elle lancé.

Touchée, émue par ces propos, une femme a tenu à se faire entendre. « Il faut que vous sachiez que si vous n’étiez pas là, on ne serait pas là non plus. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires