Le retrait de Gesterra fait consensus, dit Antoine Tardif

Le retrait de Gesterra fait consensus, dit Antoine Tardif
Antoine Tardif, maire de Victoriaville (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Commentant la décision de la MRC d’Arthabaska de se retirer de Gesterra concernant la gestion des matières résiduelles, le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, a confié que cela fait consensus chez les maires de la MRC.

« Il y a une volonté unanime de la MRC et de la Ville de Victoriaville de regarder vers un autre modèle pour la gestion de nos matières résiduelles. À la suite de nos échanges depuis plusieurs mois, on en est venu à la conclusion que le modèle actuel ne répondait plus aux attentes et que les citoyens de la MRC pourraient être mieux desservis si on se retirait du modèle de Gesterra », a-t-il exprimé.

Cette décision amène la MRC d’Arthabaska à vendre sa participation dans Gesterra. Elle détient 51% des actions. « À ce sujet, des pourparlers sont en cours avec des acheteurs potentiels et différentes formules sont à l’étude », a-t-il souligné, tout en assurant que l’objectif visé est d’obtenir de meilleurs coûts et un meilleur service.

Le maire Tardif se dit bien conscient des plaintes reçues ces derniers mois et du mécontentement de plusieurs maires.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires