Le premier ministre Trudeau conclut sa visite au Royaume-Uni 

Communiqué

Le premier ministre Trudeau conclut sa visite au Royaume-Uni 
Justin Trudeau (Photo : Adam Scotti - Archives)

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd’hui une visite bilatérale au Royaume-Uni. La visite a permis de renforcer la relation solide et de longue date entre les deux pays ainsi que les engagements communs à tenir la Russie responsable de son invasion injustifiable de l’Ukraine, à promouvoir la paix et la sécurité dans le monde, à protéger la démocratie et à travailler ensemble pour relever des défis mondiaux comme les changements climatiques.

Au cours de sa visite, le premier ministre Trudeau a rencontré le premier ministre Boris Johnson pour discuter de l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine et poursuivre leur réponse à cet égard. Le premier ministre Trudeau a annoncé que le Canada imposera de nouvelles restrictions à 10 personnes complices de l’invasion injustifiable de l’Ukraine par la Russie, y compris des hauts fonctionnaires anciens et actuels ainsi que des partisans des dirigeants russes. Ces mesures permettront d’exercer une pression accrue sur les dirigeants russes, y compris le cercle intime du président Poutine, afin qu’ils cessent leurs violations répétées des droits de la personne et de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Les deux dirigeants ont convenu de poursuivre le soutien conjoint qu’ils apportent à l’Ukraine. Ils continueront de lui fournir une aide humanitaire et militaire cruciale et de veiller à ce que la Russie soit tenue responsable de son invasion illégale, non provoquée et injustifiable, notamment en déférant les attaques à la Cour pénale internationale.

Le premier ministre a souligné que le Canada a été le premier pays à révoquer récemment le statut de nation la plus favorisée de la Russie et du Bélarus comme partenaire commercial, ce qui a mené à l’application d’un taux tarifaire de 35% sur presque toutes les marchandises importées de ces deux pays. Il a également souligné que le Canada est prêt à aider le Royaume-Uni à remplacer les importantes chaînes d’approvisionnement qui ont été perturbées par les sanctions imposées à la Russie et au Bélarus.

Les premiers ministres ont publié une déclaration commune visant à renforcer et à approfondir davantage la collaboration en matière de sécurité nationale dans les domaines essentiels que sont [la lutte contre les menaces étatiques, les technologies émergentes et les cyberdéfis ainsi que la lutte contre la désinformation et les efforts visant à miner la démocratie.

Les deux dirigeants ont également convenu de travailler ensemble pour relever d’autres défis mondiaux importants, notamment les changements climatiques et les efforts déployés pour s’assurer que les deux pays connaissent une relance économique vigoureuse après la pandémie de COVID-19. Le Canada et le Royaume-Uni renforceront leur coopération dans le secteur des sciences, de la technologie et de l’innovation, plus précisément dans des domaines comme l’intelligence artificielle, la quantique, la biofabrication, les sources d’énergie propres, les télécommunications, la recherche dans l’Arctique et les régions polaires et la production alimentaire.

Le premier ministre Trudeau a réitéré le soutien du Canada à l’adhésion du Royaume-Uni à l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP). Il a également salué les progrès réalisés en vue du lancement de négociations commerciales bilatérales, lesquelles permettront de poursuivre notre partenariat économique étroit et de créer des emplois dans les deux pays.

Le premier ministre Trudeau et le premier ministre Johnson ont également participé à une réunion trilatérale avec le premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, pour discuter de mesures supplémentaires à prendre face à la violation flagrante du droit international et de la Charte des Nations Unies par la Russie.

Le premier ministre Trudeau a également eu une audience avec Sa Majesté la reine Elizabeth II au château de Windsor. Il l’a remerciée personnellement d’avoir été une force stabilisatrice tout au long de la pandémie et l’a félicitée pour son jubilé de platine. Le premier ministre a indiqué que le Canada célébrera le jubilé de platine de Sa Majesté et sept décennies de réalisations canadiennes en organisant un éventail d’activités tout au long de 2022 et en appuyant des projets et des initiatives communautaires partout au pays.

« Pendant que la Russie poursuit ses attaques injustifiées et injustifiables contre l’Ukraine, le Canada unit ses forces à celles de ses alliés européens en appui à l’Ukraine et au peuple ukrainien ainsi qu’à la démocratie et aux droits de la personne dans le monde entier. Le Canada et le Royaume-Uni entretiennent un partenariat étroit depuis longtemps, et je remercie le premier ministre Johnson pour cette visite productive. Ensemble, nous continuerons de renforcer ce partenariat et de défendre nos valeurs démocratiques communes, tout en bâtissant un avenir plus propre et plus prospère pour tous», a souligné le premier ministre du Canada. 

Faits saillants

Le Canada et le Royaume-Uni ont fermement appuyé la réponse visant à condamner l’invasion illégale du territoire souverain de l’Ukraine par la Russie et à imposer des sanctions sévères à cette dernière. 

En 2021, le Royaume-Uni était le troisième partenaire commercial du Canada pour les échanges de biens et services combinés, ces échanges totalisant 42,2 milliards de dollars. Cette même année, le Canada a exporté des biens et services d’une valeur de 24,1 milliards de dollars vers le Royaume-Uni et a importé de ce pays des biens et services d’une valeur de 18,1 milliards de dollars.  

Le Canada et le Royaume-Uni sont les deux seuls pays à la fois membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), du G7, du G20 et du Commonwealth.

Les ministères de la Défense du Canada et du Royaume-Uni entretiennent d’étroites relations de travail à tous les niveaux, à la fois bilatéralement et multilatéralement dans le cadre de l’OTAN.

Le Royaume-Uni est l’une des principales destinations d’exportation des produits et services de défense canadiens.

L’Accord de continuité commerciale Canada-Royaume-Uni, fondé sur l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, est entré en vigueur le 1er avril 2021. Il préserve l’accès préférentiel au marché pour les entreprises du Canada et du Royaume-Uni.

Le Canada et le Royaume-Uni se sont engagés à entamer de nouvelles négociations en vue d’un accord de libre-échange bilatéral d’ici le 1er avril 2022. Tant les négociations bilatérales que l’éventuelle adhésion du Royaume-Uni au PTPGP offrent au Canada l’occasion d’améliorer ses relations avec l’un de ses principaux partenaires commerciaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires