Le mois de la justice souligné à Victo par une conférence

 
Le mois de la justice souligné à Victo par une conférence
Me Sophie Gagnon, directrice générale de Juripop (Photo : Xavier Legault)

Depuis 2015, l’organisme Juripop, œuvrant à favoriser un meilleur accès à la justice, souligne en mars le mois de la justice. Mais pour la première fois, Juripop sort de Montréal avec ses conférences du samedi présentées dans quatre villes de trois régions, dont Victoriaville et Drummondville.

« Depuis deux ans, les mesures sanitaires en lien avec la pandémie ont eu des impacts sur les droits des gens, notamment le droit des parents », indique, en entrevue téléphonique, la directrice générale de Juripop, Me Sophie Gagnon.

La conférence du samedi 12 mars à Victoriaville aura justement pour thème Les droits des parents visiteurs. « Dans le cas d’une garde partagée, par exemple, comment trancher un désaccord si un parent veut la vaccination pour l’enfant alors que l’autre refuse? De même, un parent non vacciné a des droits d’accès. Ce genre de questions trouveront leur réponse », fait savoir Me Gagnon.

L’équipe de l’organisme communautaire La Parenthèse, un service de droits d’accès, animera la conférence dès 10 h le samedi 12 mars dans ses locaux de la Place communautaire Rita-St-Pierre au 59, rue Monfette à Victoriaville.

Pour y participer, les intéressés doivent préalablement s’inscrire (819 740-0746).

On peut également écrire à l’adresse administration@laparenthesesda.org.

Comme ce sera le cas à la suite de chacune des conférences, des juristes de la région de Victoriaville seront présents, dès 13 h, pour y tenir une clinique juridique gratuite et répondre aux questions des participants.

À Drummondville, on abordera la question des droits en cas d’arrestation (droits au silence, à l’avocat et à la protection contre l’auto-incrimination) lors de la conférence du 5 mars, tandis qu’à Saguenay, le 19 mars, il sera question des droits des aînés en contexte de pandémie.

Du côté de Sherbrooke pour terminer, le 26 mars, on placera la conférence sous le thème La pandémie : une menace pour les femmes?

Au téléphone

En plus de ces conférences, Juripop propose, comme il le fait depuis sept ans, des cliniques juridiques gratuites téléphoniques au cours desquelles, tous les mercredis du mois de mars, des avocats et des notaires offriront, entre midi et 18 h, des consultations de 15 minutes au 1 833-587-4767 pour aider les citoyens à comprendre et à faire valoir leurs droits dans différents domaines, droit civil, droit de la famille ou de l’immigration, entre autres.

Annuellement, des centaines de personnes bénéficient de ces consultations. Au fil des ans, plus de 2600 personnes ont pu en profiter.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires