« Le diplôme, un laissez-passer pour changer le monde une personne à la fois » – Denis Deschamps

Communiqué

« Le diplôme, un laissez-passer pour changer le monde une personne à la fois » – Denis Deschamps
(Photo : Exposeimage)

Parents, amis et communauté collégiale étaient réunis le 29 octobre dernier au Cégep de Victoriaville pour assister à la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes, un événement émouvant qui vient marquer la fin d’un parcours au cours duquel les élèves ont eu à faire particulièrement preuve de résilience et de persévérance.

Il y a quelques mois à peine, ces nouveaux diplômées et diplômés fréquentaient le Cégep, l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie ou l’Institut national d’agriculture biologique. Aujourd’hui, certains poursuivent leurs études à l’université, d’autres ont intégré le marché du travail, mais toutes et tous ont un point en commun : ils sont allés au bout de leur engagement. Alors, fièrement vêtus pour la circonstance de la toge et du mortier, ils ont officiellement reçu le document tant convoité, qu’il s’agisse d’un diplôme d’études préuniversitaires ou techniques (DEC), d’une attestation d’études collégiales (AEC) ou d’un diplôme d’études professionnelles (DEP). La fierté était palpable tant chez eux que pour les gens venus les saluer. 

Le directeur général du Cégep, Denis Deschamps, a été le premier à s’adresser aux élèves. « Ce n’est pas qu’un diplôme que vous êtes venus chercher ici aujourd’hui, c’est votre laissez-passer pour changer le monde. Oui, oui! Changer le monde! Car le monde se transforme, une personne à la fois. Alors, continuez à donner le meilleur de vous-mêmes avec curiosité, audace, bienveillance, courage, résilience et humanisme. Vous verrez le monde changera », a-t-il tenu à souligner.

Puis ce fut au tour d’Yann Rossier, nouvellement diplômé en sciences humaines, de s’adresser à ses pairs. « Prenez maintenant un moment pour regarder vos collègues autour de vous. Tous ont vécu leurs propres difficultés et ont réussi à passer l’épreuve que représente le cégep. Nous sommes les prochaines et les prochains architectes, ébénistes, techniciennes ou techniciens en éducation spécialisée, avocates ou avocats, informaticiennes et informaticiens, enseignantes et enseignants, etc. On a prouvé ces dernières années que notre génération est capable d’accomplir de grandes choses et je sais que ça ne fait que commencer. »

À la toute fin de la cérémonie, après que la cloche du Cégep, symbole de réussite et de persévérance, ait résonné à trois reprises, le directeur des études, Christian Héon, a déclaré les quelque 230 élèves présents officiellement diplômées et diplômés du Cégep de Victoriaville. Ces derniers ont alors lancé leur mortier dans les airs, geste marquant la fin de leur parcours collégial et, surtout, leur réussite. Mentionnons qu’au total 573 élèves ont obtenu leur diplôme dans l’un ou l’autre des programmes offerts au Cégep. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires