Le Défi pissenlits : sensibiliser à l’apport vital des pollinisateurs

Le Défi pissenlits : sensibiliser à l’apport vital des pollinisateurs
René Bougie (Photo : (Photo Distillerie B par la Miellerie King))

L’idée vient de la région de Portneuf, des gens de l’entreprise Miel & Co. René Bougie, président-directeur général de la Distillerie B par la Miellerie King de Kingsey Falls, en a entendu parler, les a contactés et a décidé de joindre les rangs pour devenir, en quelque sorte, le porteur de flambeau dans la région de ce tout premier Défi pissenlits.

Cette initiative vise à sensibiliser à l’importance de protéger les abeilles et autres insectes pollinisateurs. «C’est important parce que le taux d’extinction des pollinisateurs est 100 fois plus élevé que la normale. Ces insectes sont essentiels au bon fonctionnement des écosystèmes», explique René Bougie.

Les pollinisateurs, dans le contexte actuel, ont la vie dure. Les pesticides et les changements climatiques les affectent grandement. «Les abeilles et autres pollinisateurs éprouvent de plus en plus de difficultés à trouver des sources de nourriture», fait-il valoir.

Au printemps, les pissenlits figurent parmi les premières fleurs à éclore. «Ils représentent de l’or pour les abeilles, une source incroyable de nourriture pour elles qui en ont tant besoin et pour de nombreux pollinisateurs sauvages se retrouvant dans notre environnement», note René Bougie.

D’où l’invitation aux citoyens, avec ce défi, à laisser pousser librement ces pissenlits sur les pelouses,  les laisser pousser quelques jours de plus avant de tondre le gazon pour offrir les précieux pollens et nectars aux pollinisateurs. «C’est un geste tout simple, concret pour aider les pollinisateurs. Parfois, on se sent impuissant, on ne sait trop quoi faire. Notre défi ne demande aucun effort. C’est simplement de ne pas couper les pissenlits», souligne René Bougie qui, avec son entreprise, possède 115 ruches, en plus de 400 autres dont ils ont la responsabilité. «Pour nous les abeilles, ce sont nos collaboratrices pour notre miel et les produits dérivés», confie-t-il.

Ce Défi pissenlits ne vise aucun but monétaire. «Le but en est un de sensibilisation et de poser une action concrète», précise M. Bougie.

Les participants sont invités à prendre en photos les pissenlits de leur propriété et à les partager sur #défipissenlits ou  #distillerieb.

Par ailleurs, on propose une activité familiale avec un dessin téléchargeable à colorier que les participants pourront ensuite afficher à une fenêtre de la maison, comme beaucoup l’ont fait avec les arcs-en-ciel en début de pandémie.

Les intéressés pourront aussi se procurer un sous-verre ensemencé avec des graines de fleurs mellifères qu’on peut placer dans une plate-bande ou dans un pot sur un balcon pour les pollinisateurs.

Le lien suivant fournit plus d’informations sur le défi : https://www.miellerieking.com/post/qu-est-ce-que-le-d%C3%A9fipissenlits-et-comment-y-participer

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires