Le Cégep offrira une nouvelle formation en gestion des réseaux informatiques pour répondre aux besoins de la région

Communiqué

Le Cégep offrira une nouvelle formation en gestion des réseaux informatiques pour répondre aux besoins de la région
Vicky Beaudoin, directrice générale chez Rhésus, Carine Croteau, enseignante en informatique et Vincent Cardinal, conseiller pédagogique responsable de l’AEC (Photo : gracieuseté)

En collaboration avec le Centre de formation continue du Cégep de Sherbrooke, le Service de la formation continue du Cégep de Victoriaville offrira dès l’automne une toute nouvelle attestation d’études collégiales (AEC) en gestion des réseaux informatiques qui permettra de répondre à des enjeux considérables de manque de main-d’œuvre dans ce domaine dans la région. La formation d’une durée de 16 mois, offerte dans une formule hybride, comprend d’ailleurs 300 heures de stage en entreprise.

Ce programme vise à permettre aux participantes et aux participants de maîtriser le rôle d’administrer des réseaux informatiques au niveau de performance exigée à l’entrée sur le marché du travail. Les personnes qualifiées dans ce domaine peuvent planifier l’implantation ou la migration d’un réseau et configurer et rendre fonctionnelle chacune de ses composantes, superviser le fonctionnement, gérer la sécurité et assurer le soutien aux utilisateurs en plus d’évaluer les conséquences de ses choix sur l’ensemble du réseau.

Les administratrices et administrateurs de réseaux informatiques travaillent au sein d’entreprises qui possèdent leur propre service informatique ou, à titre de ressource externe, dans différentes entreprises. L’administrateur est appelé à travailler dans des entreprises de tailles différentes, dans tous les secteurs d’activités. Au sein de la petite entreprise, il est, la plupart du temps l’unique responsable du bon fonctionnement du réseau informatique.

L’entreprise Rhésus, partenaire du Cégep de Victoriaville dans la promotion de l’AEC, a également fait don de matériel informatique pour la formation des étudiantes et étudiants, tout comme Armature Bois-Francs d’ailleurs. « Il y aurait une quarantaine de finissants, probablement que j’en embaucherais la moitié pour répondre à nos besoins de main-d’œuvre et à nos objectifs de croissance », explique Martin Laliberté, président et directeur R et D chez Rhésus. Vicky Beaudoin, directrice générale chez Rhésus ajoute : « le salaire d’un administrateur en réseau informatique se situe entre 25 à 45 $/heure. Les besoins sont tellement criants que si l’employé le souhaite, il peut effectuer plusieurs heures supplémentaires et bénéficier de conditions salariales très intéressantes. Cette nouvelle offre de formation est certes une valeur ajoutée pour notre région et nos entreprises, car il s’agit de bons emplois et très bien rémunérés ». 

Convaincre les femmes à accéder à des postes en TIC

Pour madame Beaudoin et Carine Croteau, enseignante en informatique au Cégep de Victoriaville, il est important de valoriser les possibilités d’emploi en TIC pour les femmes. « Si tu aimes les mathématiques, l’administration, le travail d’équipe et la gestion d’employés ou si tu es une personne qui aime constamment apprendre de nouvelles choses et relever des défis, les TIC sont un domaine avec de multiples possibilités de carrières que tu devrais envisager » ont-elles tenu à mentionner. 

« Travailler dans le domaine des technologies et de la communication (TIC), ce n’est pas nécessairement une voie que l’on présente d’emblée aux femmes. On vise souvent les garçons qui présentent un profil de gamer : passionner de jeux vidéo et souvent plus introvertis. On fait trop souvent le rapprochement entre gamer et le monde des TIC, mais on se rend vite compte que ce n’est pas une représentation juste de la réalité. Les TIC, c’est beaucoup plus que de rester assis toute la journée devant un écran et jouer à son jeu préféré. C’est expliquer, vulgariser et conseiller les clients; c’est planifier l’infrastructure informatique du client pour répondre le plus efficacement à ses besoins; c’est chercher les nouvelles technologies qui correspondent aux nouvelles réalités du monde des affaires; c’est établir une relation de confiance avec le client; c’est travailler avec une équipe multidisciplinaire; c’est progresser au quotidien dans un environnement en constante évolution », explique Vicky Marcoux, diplômée du Cégep de Victoriaville en informatique.

Aide financière disponible

Les personnes qui suivront l’AEC en gestion de réseaux informatiques dispensée au Cégep de Victoriaville pourraient être admissibles au Programme de prêts et bourses du gouvernement. Une aide financière pourrait également être offerte à la clientèle admissible aux mesures et programmes de Services Québec.

Pour information et inscription, il est possible de consulter le www.cegepvicto.ca/formation/gestion-de-reseaux-informatiques/ 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires