L’ancien presbytère de Vianney est vendu

L’ancien presbytère de Vianney est vendu
La Municipalité de Saint-Ferdinand se départit de l’ancien presbytère de Vianney. Sur la photo, on peut apercevoir le maire de Saint-Ferdinand, Yves Charlebois, et l’homme d’affaires, Jean-Marc Benoît, ainsi que les conseillers municipaux Jean-Claude Gagnon, Roger East et Joël Fontaine. (Photo : www.lanouvelle.net)

La Municipalité de Saint-Ferdinand, propriétaire de l’ancien presbytère de Vianney, a vendu le bâtiment pour la somme de 65 800 $ à l’homme d’affaires de la région, Jean-Marc Benoît, et à son fils Karel. Ces derniers comptent investir près de 150 000 $ pour rénover les lieux en chalet de location. 

Ils se spécialisent dans le domaine des chalets à louer depuis une dizaine d’années et plus activement depuis cinq ans. « Ce sont des propriétés qu’on achète et qu’on rénove pour les mettre au goût du jour afin de pouvoir les offrir en location à des groupes ou familles », explique M. Benoît qui est bien connu dans la région à titre de courtier immobilier pour RE/MAX Élite à Plessisville.

« Nous possédons déjà six propriétés à louer en région, entre autres à Saint-Ferdinand et Saint-Jean-de-Brébeuf. Nous en avons également une sur le bord du lac à la Truite à Irlande », note M. Benoît. « Toutes nos maisons comptent cinq chambres et plus. »

M. Benoît se réjouit de cette acquisition de l’ancien presbytère de Vianney. « Nous prenons possession d’un immeuble qui pourra compter neuf chambres à coucher et nous permettre d’accueillir jusqu’à 36 personnes. Nous ne venons pas changer la vocation du bâtiment puisque la Municipalité de Saint-Ferdinand y faisait déjà de la location à court terme depuis une vingtaine d’années. »

« Tout sera remis à neuf, qu’il s’agisse de la cuisine avec un très grand îlot et à aire ouverte avec la salle à manger, le salon, les chambres à coucher, les planchers et les salles de bain. Les plafonds sont aussi très élevés et faits tout en bois. Nous allons d’ailleurs maintenir ce cachet-là », souligne M. Benoît.

Celui-ci mentionne que le bâtiment qu’ils achètent est également situé à proximité de l’ancienne salle communautaire de Vianney qui est de propriété privée et qui sert déjà de location à des groupes. « J’ai déjà rencontré les propriétaires et leur salle pourra également être louée par nos groupes qui viendront à l’ancien presbytère, que ce soit pour y faire leur 5 à 7, pour un mariage ou pour leur réunion de famille par exemple. »

M. Benoît souhaite entreprendre les rénovations dès que possible pour que l’ancien presbytère soit disponible à compter du mois d’avril. « J’ai déjà hâte de voir le look quand le spa sera aménagé sur la grande galerie extérieure qui nous offre un panorama magnifique et à perte de vue. »

Le père et le fils disent ne pas craindre d’investir dans la région, le premier demeurant à Irlande et le second à Saint-Ferdinand. « Je possède moi-même une plantation de 20 000 sapins de Noël dans le secteur Vianney et je compte en planter de nouveau ce printemps. Vianney est en quelque sorte notre terre d’adoption », s’exprime M. Benoît tout en confirmant qu’il annoncera sous peu la concrétisation d’un autre projet majeur pour le secteur Vianney.

 

Que du positif

 

L’ancienne Municipalité de Vianney avait fait l’acquisition du presbytère en 1993 pour avoir une salle du conseil et pour le réseau d’aqueduc du village. Suite à la fusion municipale en 2000 et le nouveau système d’aqueduc, l’immeuble n’avait plus aucune utilité pour la Municipalité de Saint-Ferdinand qui continuait d’en faire l’entretien et la location à court terme.

Un appel de propositions publiques n’a pas permis à la Municipalité d’obtenir une réponse favorable. « Nous avons cependant pu avoir une offre de confiance avec la famille Benoît qui a de l’expérience dans l’hébergement à court ou long terme.  L’ancien presbytère va être rénové et ce n’est que du positif pour ce secteur de Saint-Ferdinand », d’expliquer le maire de Saint-Ferdinand, Yves Charlebois, qui estime qu’il s’agissait de la bonne chose à faire.

Le presbytère de Vianney a été bâti en 1926-27 sur le terrain d’un citoyen qui en avait fait don à la Fabrique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires