L’analyseur de circulation retrouvé

L’analyseur de circulation retrouvé
L'analyseur de circulation subtilisé à Inverness

PLESSISVILLE. L’analyseur de circulation, volé sur le Chemin de la Seigneurie à Inverness en juillet dernier, a finalement été retrouvé.

C’est un résident du secteur qui a retrouvé l’appareil sur des boîtes aux lettres situées sur la même route où il avait été subtilisé. Celui-ci a communiqué sa découverte à la MRC de L’Érable qui s’est empressée de le récupérer.

Dans un article paru au www.lanouvelle.net, la MRC de L’Érable avait souhaité qu’on lui retourne l’appareil puisque celui ne servait rien sans le logiciel pour l’opérer. Il semble bien que l’appel ait porté fruit.

Il en coûtera toutefois 250 $ en frais administratifs aux sept municipalités propriétaires (Villeroy, Laurierville, Lyster, Inverness, Paroisse de Plessisville, Sainte-Sophie-d’Halifax et Saint-Ferdinand) pour retourner l’appareil neuf qu’elles avaient acquis pour remplacer celui qu’on leur avait subtilisé. Dans les circonstances, il s’agit d’un moindre mal puisque la facture s’élevait à 4500 $ en tenant compte de la franchise en assurances.

Comme l’a déjà expliqué le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque, il s’agit d’un outil qui est apprécié des élus municipaux puisqu’il permet d’amasser des données sur l’achalandage, la vitesse et les catégories de véhicules qui circulent sur les routes qu’ils ciblent pour obtenir plus d’informations à la suite de plaintes de citoyens ou de problématiques particulières et aussi pour planifier les travaux et l’entretien de leurs routes.

Notons que l’appareil en question se fixe dans un poteau dans le fossé et les utilisateurs de la route ne se rendent pas compte de sa présence ce qui fait en sorte que les données ainsi recueillies se font sans qu’ils s’en doutent.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires