La Sécurité alimentaire lance sa Campagne de Noël 2022

La Sécurité alimentaire lance sa Campagne de Noël 2022
Dans l’ordre, les coprésidents d’honneur Marc-André Dallaire et Pauline Durand de Promutuel Bois-Francs, en compagnie du directeur de la Sécurité alimentaire, Michel Patry (Photo : www.lanouvelle.net)

Un montant de 130 000 $ en argent et 20 000 kg de denrées alimentaires, voilà ce que souhaite récolter, et même dépasser, la Sécurité alimentaire de Victoriaville avec sa Campagne de Noël 2022 qui se déroulera du 14 novembre au 23 décembre.

La Campagne de Noël, c’est la plus importante source de financement pour l’organisme. « Cette campagne va nous permettre de regarnir nos étagères et nous aider à servir les gens toujours plus et toujours mieux », a indiqué le directeur Michel Patry.

Les deux tiers du financement de l’organisme proviennent de la communauté et le tiers est assuré par le gouvernement et la Ville de Victoriaville. « La communauté répond toujours présent pour la majeure partie du financement de la Sécurité alimentaire ».

L’organisme, en cette période d’inflation, a tenu à conserver le même objectif que l’an dernier. « Garder le même objectif, c’est raisonnable et responsable, a soutenu M. Patry. Probablement qu’on va le dépasser. Un montant de 130 000 $ peut sembler une somme importante, mais c’est le minimum pour assurer le fonctionnement de l’organisme pour l’année. »

La Campagne de Noël 2022 se déroulera sous la présidence d’honneur de Marc-André Dallaire et de Pauline Durand, respectivement directeur général et directrice des opérations assurances chez Promutuel Bois-Francs. « Ça nous tient vraiment à cœur de pouvoir contribuer à notre façon aux gens plus démunis de la région. C’est tous ensemble qu’on peut y arriver », a exprimé Marc-André Dallaire, établi dans la région depuis un an et demi et qui a rapidement constaté à quel point la communauté est tissée serrée. « Ça m’incite encore plus à vouloir embarquer et à venir aider. »

Tout comme Promutuel, a-t-elle noté, veille annuellement à soutenir la communauté par des dons et commandites, Pauline Durand invite tout un chacun à faire de même pour la Campagne de Noël 2022. « Chaque don compte et fait la différence, a-t-elle soutenu. Répondez présent à ce bel élan de solidarité, que ce soit par des dons en argent ou en denrées. Faites le tour de vos parents et amis pour en amasser le plus possible. Ensemble, soyons-là pour aider les personnes à traverser la crise et faire de cet événement un vif succès pour le bien-être des gens de chez nous. »

Grands besoins

La Sécurité alimentaire a pour mission de nourrir les plus démunis de la MRC d’Arthabaska, les personnes qui sont en marge de la société pour diverses raisons « et qui ont droit autant que nous à leur part de respect et de dignité », a rappelé le directeur Michel Patry.

Les statistiques témoignent des grands besoins. En 2021, la Sécurité alimentaire a réalisé 10 232 dépannages alimentaires, ce qui représente quelque 2244 personnes. « C’est beaucoup et on sent qu’on va en avoir beaucoup plus dans les mois à venir. Pour les sept premiers mois de 2022, on a déjà effectué plus de 6300 dépannages. Et on n’a pas comptabilisé jusqu’à aujourd’hui, mais on doit approcher les 10 000 », a signalé le directeur.

La Sécurité alimentaire observe, depuis le mois d’avril, une augmentation de 13% à 15% du nombre d’usagers. « On n’a jamais vu ça jusqu’ici, ce qui me faire dire que nous fracasserons des records d’inscription cette année en raison de l’inflation », a confié Michel Patry.

Pour assurer la distribution et nourrir chaque semaine plus de 200 ménages, c’est-à-dire près de 400 personnes (environ 1600 personnes par mois), la Sécurité alimentaire peut compter sur une équipe permanente de six personnes et de 15 bénévoles.

La campagne

La Campagne de Noël prend la forme de trois activités : une collecte de denrées dans les foyers, une sollicitation postale de dons en argent et la Grande guignolée de Noël dans les rues le jeudi 1er décembre.

Pour la collecte à domicile, la Sécurité alimentaire, pour une troisième année, reprend sa distribution de sacs de papier aux couleurs de l’organisme dans plus de 23 500 foyers de Victoriaville et de Saint-Christophe-d’Arthabaska par l’intermédiaire du Publisac. Cette façon de faire porte fruit. « Avant le sac, on récoltait entre 10 000 et 12 000 kg de denrées. Avec le sac, on parle d’une moyenne de 20 000 kg.  Les gens l’attendent et ça permet d’y penser pendant un mois et de connaître les dates et les endroits pour les déposer », a fait savoir Michel Patry.

Une fois garnis, les sacs que recevront les citoyens dans le Publisac ce mercredi 16 novembre pourront être déposés dans quatre points de chute : au Complexe sportif Sani Marc, au Pavillon Agri-sports, à la Sécurité alimentaire et à la bibliothèque Alcide-Fleury qui remplace le Centre communautaire d’Arthabaska cette année.

La sollicitation postale en rejoignant cette année 745 personnes, a expliqué M. Patry, permet d’assurer annuellement le fonctionnement de l’organisme et l’achat de nourriture. « Cette année, nous aurons acheté plus de 100 000 $ de nourriture en plus de ce qu’on reçoit », a-t-il précisé.

Des dons en argent pourront aussi être effectués sur la plateforme de dons en ligne de la Sécurité alimentaire, mais aussi, pour la troisième année, sur celle de La Nouvelle Union à l’adresse www.lanouvelle.net/guignolee/. « Un montant de 6000 $ avait été amassé la première année, somme qui a été doublée à 12 000 $ l’an dernier », a fait savoir Michel Patry.

Plus de 140 bénévoles, enfin, participeront à la Grande guignolée de Noël le 1er décembre en sollicitant les dons de denrées et en argent aux intersections Perreault/De Bigarré, Jutras Ouest/Lambert et sur le boulevard Jutras Est en face du Colisée Desjardins.

La Sécurité alimentaire reçoit également les fruits d’autres activités de collecte tenues dans les églises, les commerces et les entreprises.

Une fois de plus, le Carré 150 proposera, le dimanche 27 novembre à 10 h, l’activité gratuite cinéma en famille moyennant le don de denrées.

Quant aux paniers de Noël, ils seront distribués entre le 13 et le 23 décembre. On en préparera 710 cette année comparativement aux 560 paniers remis l’année dernière.

Finalement, la Sécurité alimentaire promet certaines annonces au début 2023. Cette année, l’organisme a su faire face avec beaucoup d’ingéniosité à la montée de l’inflation. « L’augmentation du nombre d’usagers nous a obligés à repenser l’organisation de nos distributions hebdomadaires, de l’approvisionnement en denrées et à rechercher un nouvel endroit pour déployer nos activités. Nous vous réservons, à ce sujet, de belles annonces en début d’année », a assuré Michel Patry.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires