La MRC s’entend pour son projet Signature innovation

La MRC s’entend pour son projet Signature innovation
Le Conseil de la MRC réuni, mercredi après-midi, pour sa séance de décembre. (Photo : www.lanouvelle.net)

La MRC d’Arthabaska a conclu une entente avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du projet Signature innovation qui permettra de consolider l’identité territoriale de la MRC à titre de communauté écoresponsable.

Ce projet vise l’implantation de pratiques écoresponsables adaptées à la réalité du milieu et identifiées lors d’un processus de consultation mené par la MRC auprès de la population, des partenaires et des municipalités du territoire. 

« Notre plan d’action comporte deux axes : la mobilité durable et l’agroalimentaire, une force dans notre région. On veut des projets en économie circulaire permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre et aussi de mettre en valeur notre secteur agroalimentaire, une force dans la région. Un important chantier nous attend, c’est pourquoi vous serez sollicités par ce projet », a dit le préfet Christian Côté aux maires et mairesses présents à la réunion du Conseil, mercredi après-midi.

Immigration

Le Comité en immigration Victoriaville et sa région (CIVER) a tenu, le 29 novembre, sa deuxième rencontre de l’année. Le CIVER, qui regroupe plus d’une vingtaine de personnes, est essentiel pour entretenir la concertation et la collaboration entre les différents acteurs qui oeuvrent auprès des personnes immigrantes sur le territoire de la MRC en plus de favoriser la réalisation de son plan d’action territorial concerté en immigration 2022-2025. 

« Le plan d’action vise essentiellement trois choses : l’attraction des immigrants, leur intégration et leur intégration. Un plan ambitieux qui a identifié pas moins de 24 actions à mettre en place, dont 10 d’entre elles sont déjà en cours », a confirmé le préfet.

Félicitations 

Les élus ont profité de leur séance pour saluer l’élection du maire de Victoriaville, Antoine Tardif au poste de vice-président de la Fédération québécoise des municipalités.

Le Conseil de la MRC a également félicité le conseil municipal de Saint-Albert qui a complété sa démarche de planification stratégique entamée en février. « Cette démarche a permis à la Municipalité de se doter d’une vision d’avenir et de valeurs. Tout a été fait en collaboration avec la population. Cela vous aidera à orienter votre plan triennal débutant en 2023. Je souhaite que ce succès puisse inspirer d’autres municipalités », a exprimé Christian Côté.

Enfin, c’est le préfet Christian Côté que les élus ont choisi pour siéger au comité administratif de la FaculT, organisme à but non lucratif dont l’objectif est de donner accès à des formations universitaires en région. Cet engagement confirme le désir du Conseil de la MRC d’améliorer l’offre de formations pertinentes et de la répartir équitablement sur son territoire, tel qu’identifié comme priorité dans la planification stratégique territoriale Destination 2025. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pour innover
Pour innover
1 mois

Si la M,R,C d’Arthabaska, veut innover et consolider l’identité territorial de la M,R,C elle pourrait installé des panneaux à chaque entrée de sa M,R,C, d’Arthabaska avec le vraie nom M,R,C, Arthabaska car ( ville et sa région pour le territoire de la M,R,C, d’Arthabaska c’est FAUX )