La Grande Évacuation réussie à Victoriaville

À 19 h, gyrophares et sirène des véhicules d’incendie se sont mis en fonction, les stations manuelles des systèmes d’alarme des immeubles à logements visés ont été actionnées… Et cela a donné le coup d’envoi, sur la rue Bérubé à Victoriaville, à l’activité provinciale La Grande Évacuation tenue à l’occasion de la Semaine de la prévention des incendies.

Les résidents de quatre immeubles visés, représentant 48 unités d’habitation, n’ont pas tardé à évacuer les édifices et à se retrouver dans la rue.

Sous l’oeil attentif du responsable de l’exercice, le capitaine à la prévention et à la sécurité civile, Denis Gauthier, supporté par cinq pompiers et des bénévoles du Service d’intervention d’urgence Centre-du-Québec (SIUCQ) MRC d’Arthabaska, les citoyens ont fort bien agi. «Une très bonne participation des gens dans un esprit de collaboration, a commenté le capitaine Gauthier. Aucune anicroche n’a été observée. Les résidents ont évacué avec leurs enfants en bas âge, avec leurs animaux domestiques également et ils se sont rassemblés au point de rassemblement. Pour moi, c’est mission accomplie, les objectifs ont été atteints.»

La brigade incendie de Victoriaville avait ciblé cette année ce secteur de la rue Bérubé. «Un secteur populeux, avec une densité de bâtiments. On y retrouvait 48 unités de logements abritant des familles et deux à six personnes. Le secteur se prêtait bien à ce genre d’exercice, une bonne cible pour s’exercer», a expliqué le capitaine Denis Gauthier.

Les résidents visés avaient été prévenus, samedi, de cet exercice d’évacuation par deux pompiers qui ont distribué des tracts en faisant du porte-à-porte. «On les informait de l’évacuation à venir, de l’importance de vérifier les avertisseurs de fumée, d’établir un plan d’évacuation et de se choisir un point de rassemblement à l’extérieur», a souligné l’officier.

Une activité comme La Grande Évacuation demeure fort importante. «L’éducation du public, a insisté le capitaine Gauthier, constitue la base de la prévention incendie. On se doit de répéter le message. Avec ce genre d’exercice, on est vraiment efficace.»

Une fois dans la rue, les citoyens ont pu échanger avec les pompiers et leur adresser des questions pertinentes, a observé le capitaine Gauthier.

Le SIUCQ a participé aussi à l’exercice, déployant tous ses véhicules et une quinzaine de bénévoles à Victoriaville et ailleurs. «Nos neuf véhicules se sont retrouvés sur la route. Trois véhicules, ici, à Victoriaville, deux véhicules à Princeville, deux également à Warwick et les autres à Sainte-Élizabeth-de-Warwick et à Saint-Albert. Dans tous les cas, on s’occupait du périmètre de sécurité pour éviter la circulation durant l’exercice, en plus de s’occuper des personnes qui évacuaient», a fait savoir René Houle, directeur des opérations du SIUCQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires