La campagne de sensibilisation sur la pauvreté dans L’Érable officiellement lancée

La campagne de sensibilisation sur la pauvreté dans L’Érable officiellement lancée
Droits Devant Érable souhaite changer le regard envers les personnes qui vivent une situation de pauvreté par sa campagne VERS. Sur la photo, Pierre-Luc Houde (comédien, auteur et metteur en scène), Renée Levasseur, Sylvie Hébert, Sandra Vigneault (MRC de L’Érable) et Yvon Poudrier. (Photo : www.lanouvelle.net)

L’organisme Droits Devant Érable (DDÉ) a officiellement lancé sa campagne de sensibilisation « VERS » qui vise à changer la perception et le regard envers les personnes vivant une situation de pauvreté par quatre actions concrètes : Voir, Écouter, Reconnaître et Sensibiliser.

Le lancement s’est déroulé lors d’un 5 à 7 tenu au Carrefour de L’Érable à Plessisville en présence de la directrice générale de Droits Devant Érable, Sylvie Hébert, et de l’agent de développement du projet VERS, Yvon Poudrier. De nombreux invités ont assisté à la cérémonie dont le préfet de la MRC de L’Érable, Gilles Fortier, ainsi que les représentants des députés d’Arthabaska et de Mégantic-L’Érable, Adam Sévigny et Isabelle Laplante, les partenaires du projet et autres élus de la MRC de L’Érable.

Des capsules vidéo, produites en collaboration avec le comédien, auteur et metteur en scène québécois, Pierre-Luc Houde, seront diffusées dans les réseaux sociaux, à la télévision communautaire, auprès des organismes communautaires et lors des activités et ateliers offerts sur l’ensemble du territoire de la MRC de L’Érable jusqu’en mars 2023.

Droits Devant Érable compte s’appuyer sur les études, les faits saillants et les statistiques, mais surtout les témoignages de 15 personnes de la région qui ont généreusement partagé leur vécu dans le cadre du projet afin d’amener la population à mieux comprendre les différentes causes de la pauvreté et susciter une réflexion sur les possibles solutions.

« Droits Devant Érable ainsi que des milliers d’organismes communautaires au Québec travaillent jour après jour auprès des personnes vivant en situation de pauvreté. Souvent, ces gens passent inaperçus, se fondent dans la masse et, pourtant, ils ont une personnalité, un visage. VERS en dévoile quelques-uns », précise Mme Hébert.

 

À la rencontre des élus

 

« Nous avons déjà rencontré les élus de deux des 11 municipalités de notre territoire et la réception de notre message est bonne jusqu’à maintenant. Nos capsules frappent dans le dash », explique l’agent de développement, Yvon Poudrier. D’ailleurs, les invités sur place ont eu droit à une courte scénette offerte par le comédien Pierre-Luc Houde et ont eu le loisir d’entendre l’une des capsules vidéo sur place. M. Poudrier précise que les neuf autres municipalités de L’Érable seront visitées d’ici novembre prochain.

« Nous souhaitons que cette campagne ait un effet révélateur. Il sera certes difficile de mesurer à quel degré elle aura été favorable pour modifier nos perceptions, mais je pense que cela va se faire avec les années. Peut-être y aura-t-il une suite à notre projet pour qu’on se mette en mode solution » », espère-t-il.

Le préfet de la MRC de L’Érable, Gilles Fortier, reconnaît que la population du territoire n’est pas épargnée. « Les visages de la pauvreté sont parfois très près de nous et les élus de la MRC en sont très conscients. Nous avons un rôle essentiel à jouer pour favoriser l’ouverture de la communauté, la rendre plus inclusive et promouvoir l’entraide. La campagne pilotée par Droits Devant Érable est très importante et elle nous invite tous, d’une certaine façon, à participer aux efforts déployés pour améliorer les conditions de vie de nos citoyens. »

En plus des municipalités, l’équipe de Droits Devant Érable sera de passage dans les clubs sociaux et dans les écoles de la MRC dans le cadre de sa tournée de sensibilisation.

Cette initiative, qui découle du plan stratégique en développement social de la MRC de L’Érable, compte sur l’appui d’un comité consultatif constitué d’une dizaine d’organismes du milieu, qui resteront impliqués pendant le déploiement du projet, et d’un accompagnement accru du Comité régional en développement social du Centre-du-Québec.

 

Quelques statistiques dans la MRC de L’Érable

 

3335 personnes (14,2%) vivent dans un secteur défavorisé

1503 personnes (6,4%) reçoivent l’aide de dernier recours

921 familles monoparentales (18%) sur 5120 reçoivent l’aide de dernier recours

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires