La Boîte d’urbanisme choisit le centre-ville de Victoriaville 

Communiqué

La Boîte d’urbanisme choisit le centre-ville de Victoriaville 
Philippe Cantin et Isabelle Laterreur (Photo : gracuieuseté)

La Boîte d’urbanisme (LBU) annonce l’acquisition de l’immeuble situé au 36-42 de la rue Saint-Dominique, dans le centre-ville de Victoriaville. D’une superficie locative de 500 mètres carrés (5392 pieds carrés), cet édifice mixte abrite l’entreprise depuis 2019, en plus d’un logement résidentiel et de deux autres locaux commerciaux, dont un pour l’Épicerie Rincon Latino et un autre présentement vacant. 

Cette transaction immobilière aura des retombées positives pour l’avenir de la rue Saint-Dominique. En effet, l’édifice qui hébergeait autrefois la mercerie Saucier possède un espace commercial libre de près de 2000 pieds carrés. Il est souhaité que cet espace puisse permettre à des commerçants innovants de s’installer au centre-ville et d’ainsi contribuer au renouveau du secteur.

« On a envie de s’associer à des entrepreneurs dynamiques, qui ont une vision d’avenir et qui proposeront un projet qui participera à la vitalité du centre-ville », a mentionné Isabelle Laterreur, présidente de LBU et propriétaire de l’immeuble. Les futurs locataires seront d’ailleurs admissibles au Programme d’aide au développement commercial et à la rénovation intérieure des bâtiments de la Ville de Victoriaville qui offre jusqu’à 40 000 $ de subvention. 

Soucieuse de vouloir préserver le cachet unique du secteur, LBU prévoit une restauration imminente des différentes façades du bâtiment, tout en respectant sa construction d’origine. « C’est une façon pour nous de rendre hommage à ce bâtiment rempli d’histoire et de contribuer à la revitalisation de la rue Saint-Dominique. C’est un bâtiment qui a été construit en 1930 et qui a été agrandi et rénové plus tard dans les années 70-80. En tant qu’aménagistes de métier et usagers du secteur, ce projet de restauration nous tient vraiment à coeur », a exprimé Isabelle Laterreur.

Un permis de rénovation a d’ailleurs récemment été octroyé à l’entreprise, après que le projet ait été analysé et recommandé par le comité consultatif d’urbanisme (CCU) de Victoriaville ainsi que présenté au conseil municipal lors de la séance du 15 août. « Avec l’appui de la Ville de Victoriaville, les conseils de Jean-Daniel Ouellet de la succursale BMO de Victoriaville et l’expertise de Jesse Noël de GNF Construction, nous sommes très reconnaissants et bien entourés pour mener à terme notre projet », a souligné Philippe Cantin, associé de LBU. La première phase de restauration est prévue cet automne, au niveau de l’ancienne mercerie Saucier. Une deuxième phase est attendue au printemps 2023 pour le reste du bâtiment. 

Un peu d’histoire 

À la fin des années 30, la mercerie Saucier vient s’installer au centre-ville. Elle arrive sur le territoire de Victoriaville alors que l’industrie du vêtement de la région est en pleine expansion. Transmise de père en fils, elle restera en activité pendant plus de 80 ans. Le commerce familial spécialisé dans la vente de vêtements pour hommes ferme ses portes en 2020.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierre M.
Pierre M.
2 mois

Beaucoup de souvenirs dans cette boutique du centre-ville dont ma famille était cliente. Très heureux de la nouvelle occupation projetée et du projet de restauration des nouveaux propriétaires que je félicite et auxquels je souhaite bonne chance. J’espère que la Ville va en profiter pour enlever l’affreux trottoir en asphalte et harmoniser avec du pavé comme sur la rue Notre-Dame.