La bataille démographique ne se gagnera pas avec un seul gros projet

La bataille démographique ne se gagnera pas avec un seul gros projet
Le préfet de la MRC de L'Érable

PLESSISVILLE. «La bataille démographique ne se gagnera pas avec un seul gros projet, mais par une multitude de petits projets qui favoriseront la croissance démographique», estime le directeur général de la MRC et du CLD de L’Érable, Rick Lavergne.

Avec le dépôt de la Stratégie On vise dans le 1000 qui fait suite au Sommet sur la croissance démographique de mars dernier et qui repose sur six objectifs communs et 25 pistes d’action, le Centre local de développement (CLD) de L’Érable et ses partenaires ont réitéré leur volonté de tout mettre en œuvre afin de favoriser la croissance démographique sur le territoire de L’Érable. Plusieurs projets seront donc mis sur pied, au cours des mois et des années à venir, pour accueillir 1000 nouveaux arrivants dans la MRC d’ici 2020, un pari fort audacieux.

M. Lavergne précise qu’à travers ces projets, il faudra du leadership et de l’engagement de la part des dirigeants des organisations impliquées et de leurs employés et qu’il faudra aussi beaucoup de communication entre les intervenants et envers la population qui demeure le meilleur ambassadeur.

Le directeur général a d’ailleurs entrepris une tournée des municipalités du territoire de L’Érable (Princeville et la Ville de Plessisville ont déjà été rencontrées) avec le coordonnateur au positionnement de la MRC de L’Érable, Sébastien Gingras, tournée qui devrait être complétée avant Noël.

«La MRC ne peut absolument rien faire seule. Beaucoup d’actions de notre plan de match sont dans la cour des municipalités, que ce soit par des incitatifs, du développement de quartier résidentiel ou la mise en place d’équipements de loisirs et d’activités culturelles. Les municipalités ont la capacité d’agir. Nous visons l’engagement de toutes nos municipalités pour atteindre notre objectif d’aller chercher 1000 personnes de plus», d’indiquer M. Lavergne.

Un travail de longue haleine

«Comme ils l’ont démontré lors du Sommet tenu en mars, nos acteurs locaux sont prêts à travailler ensemble pour poursuivre le développement du territoire et maximiser les chances de réussite de tous les projets issus de la communauté», a, de son côté, ajouté le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque.

«Même si l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a revu ses perspectives démographiques avec une légère croissance de 0.5% dans L’Érable pour la période 2011-2036 plutôt qu’une baisse, il ne faut pas crier victoire trop vite, car le vieillissement de la population et la diminution du nombre de jeunes demeure des phénomènes inquiétants avec leurs répercussions sur nos services en matière de santé et la disponibilité de la main-d’œuvre», de souligner le préfet.

Démontrer et favoriser le dynamisme du milieu, miser sur les services de proximité et de soins de santé, diversifier l’industrie agricole et l’occupation du territoire, favoriser le recrutement de la main-d’œuvre et la rétention des jeunes, structurer le processus d’accueil des nouveaux arrivants et des personnes immigrantes et assurer le maintien de la concertation intersectorielle sont du nombre des objectifs contenus dans la Stratégie On vise dans le 1000.

Pour plus de détails à propos de la stratégie On vise dans le 1000, il est possible de consulter le document au www.erable.ca/1000.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires