Kingsey Falls inaugure son nouveau parc Micheline Pinard

Kingsey Falls inaugure son nouveau parc Micheline Pinard
L’ancienne mairesse Micheline Pinard aux côtés du maire Christian Côté (Photo : www.lanouvelle.net)

La Ville de Kingsey Falls a inauguré, jeudi, son nouveau parc Micheline Pinard, nommé ainsi en l’honneur de la première mairesse de la Municipalité qui a cumulé 32 ans de vie politique, de 1989 à 2021, dont les 20 dernières années à la mairie.

L’idée de ce parc revient au comité municipal de la politique MADA, municipalité amie des aînés. Ce projet a nécessité des investissements de 334 000 $, dont 267 000 $ provenant des contributions de partenaires.

Le projet, en fait, a commencé à germer à l’époque de la mairesse Micheline Pinard. « Elle souhaitait revitaliser le centre-ville. On avait ici, à l’époque, une maison qui ne servait plus. On s’est demandé ce que nous pouvions faire. On voulait un projet pour donner de la vie à notre centre-ville, a raconté le maire Christian Côté, aussi préfet de la MRC d’Arthabaska. Il était important aussi de conserver les arbres. On ne voulait pas perdre notre côté vert-nature. »

Ainsi s’est dessiné le projet de parc, tout près de la résidence Saint-Aimé située derrière. « Cela permet aux résidents d’avoir une cour, un lieu tout près de l’église et en face du bureau de poste, tout en l’ouvrant à l’ensemble de la population », a souligné le premier magistrat.

Les autorités avaient envisagé une inauguration au printemps dernier, mais des circonstances hors de leur contrôle ont retardé la cérémonie. Certains travaux restent aussi à finaliser.

L’aménagement d’un nouveau parc a mené à une réflexion sur le nom à lui donner. « Il fallait trouver un nom qui soit significatif parce qu’il y a une histoire à Kingsey. Bien sûr, les frères Lemaire ont fortement contribué à l’expansion du village, mais Bernard a déjà un parc, Alain a un centre de formation portant son nom et Laurent a un centre informatique à son nom. Ils laissent déjà leurs traces », a fait valoir le maire Côté, ajoutant que ça devait être une personne du milieu et ayant du vécu.

Le nom de Micheline Pinard a ainsi été retenu, elle dont le père a été secrétaire scolaire de 1938 à 1964 et la mère enseignante pendant plus de 30 ans.

Après son allocution, le maire Christian Côté, accompagné de Micheline Pinard, a procédé au dévoilement d’une plaque pour souligner l’implication et l’amour inconditionnel de l’ancienne mairesse pour sa municipalité.

Reconnaissante et fière, Micheline Pinard tenait cependant à partager cet honneur. « Ça me fait toujours plaisir de vous revoir, votre appui est toujours indéfectible et je vous en suis reconnaissante. C’est avec beaucoup de fierté que nous inaugurons cet endroit porteur d’heureux moments à venir, a-t-elle exprimé. Ce grand honneur qui m’est offert, je désire le partager avec tous ceux et celles qui m’ont si fidèlement appuyée, les membres des conseils municipaux passés et présents, les employés et vous tous et toutes. Vous m’avez permis de vivre une si longue aventure. Je vous remercie vivement. »

Micheline Pinard a dit souhaiter enfin que « ce bel endroit soit achalandé, que ce soit pour la pétanque, le jeu de fer ou le palet, les modules d’exercice, les balançoires ou pour piquer une jasette tout simplement ».

Les partenaires

Le projet a pu se concrétiser avec l’appui de partenaires financiers, dont la Caisse Desjardins des Bois-Francs qui a alloué 75 000 $. « Desjardins tient à répondre aux besoins de la population. Ça nous fait plaisir d’être partenaires de vos projets. Et que cette belle communauté de Kingsey Falls rayonne dans toute la MRC! », a lancé le président Denis Desrochers.

La MRC d’Arthabaska, par le biais du Fonds régions et ruralité (FRR), a aussi contribué pour 75 000 $. « Le FRR accorde des montants aux MRC pour répondre à des projets structurants. Dans ce cas-ci, c’est un très beau projet structurant, un très bel endroit avec des arbres magnifiques. Peu importe la saison, vos aînés et les citoyens de tous âges pourront bénéficier du parc », a commenté l’agent de développement des communautés, François Gardner, expliquant aussi que chaque municipalité dispose de 75 000 $ pour 2020-2025 provenant du FRR. Kingsey Falls, elle, a consenti l’ensemble du montant à ce projet de parc.

Par ailleurs, la Corporation des loisirs de Kingsey Falls a reçu 25 000 $ du programme Nouveaux Horizons, montant qu’elle a consacré à l’achat des modules d’exercice qu’on retrouve dans le parc.

L’Agence de développement économique du Canada, par son fonds de revitalisation des communautés, a aussi apporté un soutien de 92 000 $.

« Appropriez-vous votre parc, utilisez toutes les installations ou profitez-en pour jaser et pour un pique-nique », a invité, en conclusion, la directrice générale de la Ville, Annie Lemieux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lagacé
Lagacé
1 mois

Bravo à cette ville que je considère une ville dont
les gens sont fier de l’endroit
Bravo aussi à toute ceux qui ont contribué à ce parc, dont je
dois avouer qu’ils ont besoin d’endroit tranquille
ne serais ce que pour un repos et près de la nature.
Bravo à tous qui ont contribué à cette ville dont
j’en serais fier moi-même, j’adore faire une petite visite
lorsque je passe au parc des frères Lemaire qui, je dois dire
j’apprécie qu’ils ont tout ce qu’il faut pour nos besoins.
BRAVO, BRAVO ET BRAVO…