Il faudra couper les dépenses sans réduire les services directs à la population, exige Marc Coiteux

Il faudra couper les dépenses sans réduire les services directs à la population, exige Marc Coiteux
Marc Coiteux (Photo : TC Media – Archives)

Hier, au cours d’un point de presse, le président du Conseil du trésor Martin Coiteux a promis de mettre au pas les gestionnaires de la fonction publique qui tenteront de résister aux compressions budgétaires que le gouvernement Couillard imposera pour tendre vers l’équilibre budgétaire en 2015-2016.

Le mot d’ordre de M. Coiteux était clair envers les gestionnaires à l’emploi du gouvernement et des dirigeants d’organismes financés par Québec : ils devront exécuter toutes les commandes de Québec et trouver des moyens efficaces pour réduire les dépenses sans que la population n’en fasse les frais.

«Que ce soit en santé, en éducation ou ailleurs, les compressions demandées doivent viser les services administratifs et non les services aux plus vulnérables», a lancé le président du Conseil du trésor.

Le gouvernement ne tolérera donc aucun contournement de la part des gestionnaires des services publics. «Nous allons nous donner des instruments de contrôle pour éviter que ce soit détourné», a-t-il ajouté en ne donnant toutefois aucun détail à propos de ces instruments.

TC Media

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires