Hausse de 2,2% du prix du lait à la ferme en 2023

Communiqué

Hausse de 2,2% du prix du lait à la ferme en 2023
(Photo : Archives)

En octobre 2022, la Commission canadienne du lait (CCL) a procédé à l’examen annuel du prix du lait aux fermes canadiennes. Pour donner suite à cet examen et aux consultations qu’elle a tenues avec les parties prenantes, la CCL compte appliquer les changements suivants le 1er février 2023.

Le prix du lait à la ferme augmentera de 2,2%, soit de 0,0174 $/litre (moins de 2 cents le litre). Cette hausse a été calculée au moyen de la formule nationale d’établissement des prix, un mécanisme d’établissement de prix qui a été déterminé par l’industrie. Cette formule tient compte des coûts de production des producteurs laitiers ainsi que de l’indice des prix à la consommation. Comme nous l’avions mentionné en juin dernier, la hausse des prix du lait à la ferme qui est entrée en vigueur le 1er septembre 2022 a été soustraite du résultat de la formule d’établissement des prix.

Dans la dernière année, les producteurs ont été aux prises avec la hausse du coût des aliments pour animaux, du coût des engrais, du coût du carburant et des taux d’intérêt. De plus, des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement continuent d’exercer une pression à la hausse sur le coût des intrants. Toutefois, les investissements et les gains de productivité réalisés à la ferme ont compensé une partie de ces augmentations.

Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits laitiers comme le lait, la crème, le yogourt, le fromage et le beurre destinés aux secteurs du détail et de la restauration augmentera donc de 2,2% en moyenne. L’incidence nette de ce rajustement sur les consommateurs dépendra aussi de facteurs comme les coûts de transport, de distribution et de conditionnement dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Le prix payé aux producteurs n’est qu’une portion du prix payé par les consommateurs.

Dans la dernière année, l’indice des prix à la consommation annuel moyen pour les produits laitiers a connu une croissance comparable (6,0%) à celle de tous les autres produits alimentaires (6,3%). Dans les cinq dernières années, l’indice des prix à la consommation annuel moyen pour les produits laitiers a augmenté de 12%. En comparaison, l’indice pour la viande a crû de 21%, celui pour les œufs de 27% et celui pour le poisson de 15%. 

Les nouveaux prix du lait à la ferme deviendront officiels lorsque les autorités provinciales les auront approuvés plus tard en 2022.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires