Facebook atteint le seuil des 200 milliards en bourse

La valeur boursière de Facebook (Nasdaq, FB) a dépassé le seuil symbolique des 200 milliards de dollars lundi, ce qui place le réseau social fondé par Mark Zuckerberg en février 2004 parmi les principales entreprises du monde sur le plan de la valeur boursière.

L’action de Facebook a gagné 0,8% à 77,89 $ US lundi, ce qui a porté sa capitalisation à 201,6 G $ US, selon les données compilées par Bloomberg.

Cela en fait la 22e société en importance du monde au chapitre de la valeur boursière, derrière Apple et Google, mais devant les géants établis de longue date IBM, Oracle et le constructeur automobile Toyota, par exemple.

Le titre a progressé de plus de 9% depuis le 23 juillet, comparativement à 0,7% pour le S&P 500, après que Facebook eut rapporté une croissance de 61% de ses revenus à 2,91 G $ US. Les revenus tirés de la publicité mobile ont bondi de 62% au cours du trimestre.

L’ascension récente du titre est d’ailleurs attribuée à la croissance des revenus dans le mobile. Les investisseurs avaient puni la société lors de son entrée en Bourse en mai 2012 en raison de la faible hausse des revenus réalisés sur les téléphones intelligents et les tablettes.

Mais Mark Zuckerberg, fondateur et chef de la direction de Facebook, avait toutefois fait des activités mobiles une priorité. Il a depuis répondu aux attentes des investisseurs.

M. Zuckerberg, 30 ans, est la 13e personne la plus riche du monde, selon Bloomberg. Sa fortune personnelle s’élève à 34,5 G $ US.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires