Élections : la circonscription de Mégantic-L’Érable pourrait s’agrandir 

Élections : la circonscription de Mégantic-L’Érable pourrait s’agrandir 
Le redécoupage ajouterait des municipalités de Lotbinière et d'Arthabaska à la circonscription de Mégantic-L'Érable. (Photo : redecoupage-redistribution-2022.ca)

La proposition de redécoupage des circonscriptions fédérales récemment dévoilée verrait Mégantic-L’Érable agrandir son territoire vers plusieurs municipalités des MRC de Lotbinière et d’Arthabaska.

La circonscription comprend présentement les MRC des Appalaches, du Granit et de L’Érable, pour une population d’environ 88 000 habitants. Celles-ci demeureraient dans Mégantic-L’Érable. Le rapport propose toutefois d’ajouter les municipalités de Lotbinière suivantes : Dosquet, Saint-Agapit, Saint-Gilles, Saint-Patrice-de-Beaurivage, Saint-Sylvestre, Sainte-Agathe-de-Lotbinière ainsi que la paroisse de Saint-Narcisse-de-Beaurivage. Dans Arthabaska, Daveluyville, Maddington Falls et Saint-Louis-de-Blandford viendraient s’ajouter. Cela ferait passer la population de la circonscription à plus de 105 000 habitants.

Le député Luc Berthold a indiqué qu’il analysera la proposition avec les intervenants des municipalités concernées et ses collègues des autres circonscriptions touchées. Il participera également à la consultation et préparera un mémoire avec ses commentaires.

De 338 à 343 sièges

Le redécoupage tel que proposé ferait augmenter le nombre de sièges à la Chambre des communes de 338 à 343. Le Québec conserverait ses 78 circonscriptions, mais l’exercice supprimerait celle d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia dans l’Est-du-Québec et ferait passer le nombre de députés fédéraux de quatre à trois dans cette région. Une nouvelle circonscription serait toutefois créée dans les Laurentides, soit celle de Les Pays-d’en-Haut.

Des audiences publiques à ce sujet se tiendront partout à travers le Québec en septembre et octobre. La population sera alors invitée à se faire entendre. Une séance se tiendra notamment le 6 octobre à 9 h à l’Hôtel du Domaine de Thetford Mines. Des audiences publiques virtuelles sont aussi prévues. Plus de détails pour savoir comment y participer sont disponibles au redecoupage-redistribution-2022.ca/com/qc/phrg/index_f.aspx.

Notons que la Constitution du Canada impose un examen des limites des circonscriptions après chaque recensement décennal afin de refléter les changements et les mouvements de la population. L’objectif est que les Canadiens et Canadiennes aient sensiblement le même poids politique, peu importe où ils demeurent au pays. Le processus actuel a commencé en 2021 et l’entrée en vigueur des nouvelles limites a été fixée au plus tôt en avril 2024.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
pier
pier
13 jours

Ca va nous couter cher encore, c’est ca la bureaucratie. Plus il y a de monde, plus c’est géré en cabochon, encore pire quand c’est au gouvernement!