Dossier La Traverse : la CSBF apporte quelques précisions

La Commission scolaire des Bois-Francs a tenu, jeudi, à apporter certaines précisions quant aux commentaires émis ces derniers jours par certains parents concernés par La Traverse, située à Warwick.

Il convient d’entrée de jeu de préciser que La Traverse est un organisme à but non lucratif et non pas une école ou un établissement du réseau scolaire de la CSBF, comme certains semblent le penser.

La Commission scolaire des Bois-Francs profite depuis 2002 d’une entente renouvelable annuellement avec l’organisme La Traverse permettant à quelques élèves – on en comptait six en 2013-2014 dont un seul élève référé en cours d’année – d’y trouver une ressource temporaire afin de travailler à l’amélioration de leur comportement et de leur attitude.

Après une réflexion approfondie et une solide analyse de la situation, les dirigeants de la CSBF ont décidé de prendre, dès la rentrée 2014-2015, une nouvelle orientation. Le dossier de chacun des six élèves concernés a été étudié individuellement afin d’intégrer ces jeunes dans des parcours où ils pourront développer leur plein potentiel. L’organisation veillera également à mettre à leur disposition les services des spécialistes, dont ils auront spécifiquement besoin tout en comptant sur l’appui, notamment, du Centre de santé et de services sociaux d’Arthabaska-et-de-l’Érable et du Centre Jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Si, le printemps dernier, la CSBF a décidé de ne pas renouveler l’entente avec La Traverse, c’est qu’au fil des ans, il était devenu plus difficile de travailler avec une vision commune.

Enfin, les dirigeants de l’organisme La Traverse exigeaient une contribution financière très largement accrue, une somme qui sera utilisée équitablement au bénéfice de ces élèves et du réseau de la Commission scolaire des Bois-Francs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires