Des investissements de plus de 715 M $ pour l’actuel mandat du député Lefebvre

Communiqué

Des investissements de plus de 715 M $ pour l’actuel mandat du député Lefebvre
Eric Lefebvre (Photo : gracieuseté)

Le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, Eric Lefebvre, est heureux de présenter son bilan de l’actuel mandat, alors que des investissements historiques de plus de 715 millions de dollars ont été déployés aux quatre coins d’Arthabaska-L’Érable afin d’améliorer la qualité de vie de la population et de concrétiser de nombreux projets pour le bien-être des petits et des grands.

« Malgré la gestion d’une pandémie, nous avons réussi à matérialiser de nombreuses réalisations bonifiant directement la qualité de vie de la population, alors que le tout s’inscrivait dans les priorités établies en début de mandat, principalement en éducation, en santé et en économie, sans omettre le secteur communautaire. Il reste que depuis six années, je travaille sans relâche afin de poursuivre le développement d’Arthabaska-L’Érable, un milieu de vie qui m’est des plus chers », mentionne Eric Lefebvre.

Un bilan étoffé pour la région d’Arthabaska-L’Érable

« Je ne peux passer sous silence l’annonce historique de l’agrandissement et du réaménagement de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska, un projet de 360,8 M $. Il s’agit d’un dossier de longue haleine qui se concrétise et qui permettra à l’Hôtel-Dieu, au terme des travaux, d’entrer dans le 21e siècle avec des infrastructures modernes et de qualité. Je profite de l’occasion pour remercier toutes les personnes qui ont participé et qui participent toujours à réaliser ce projet des plus importants pour le développement de la région », s’exclame le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement.

Autre dossier qui était cher à monsieur Lefebvre consistait en le déploiement du réseau Internet haute vitesse sur l’ensemble du territoire. Pour le Centre-du-Québec, il s’agit d’un projet d’une valeur approximative de 50 M $ permettant de brancher plus de 7000 foyers.

« Les familles ont été au cœur de nombreux dossiers. Je n’ai qu’à penser aux places en services de garde éducatifs à l’enfance qui sont un enjeu partout au Québec. D’ailleurs, afin de venir en aide aux familles d’ici, déjà 769 places ont vu le jour ou le verront progressivement au sein d’Arthabaska-L’Érable. Il va sans dire que le développement se poursuivra dans les mois à venir. J’ajouterais le crédit d’impôt remboursable pour les frais de garde d’enfants fréquentant un service non subventionné, l’aide financière de 500 $ aux adultes ayant un revenu de 100 000 $ ou moins afin de se prémunir contre les conséquences de l’inflation, un soutien financier pour les personnes à faible ou à moyen revenu, ainsi que la baisse du taux unique de la taxe scolaire; ce sont toutes des mesures permettant de redonner de l’argent dans les poches des familles », ajoute-t-il.

D’autres réalisations en rafale

Monsieur Lefebvre et son équipe poursuivent la liste de divers achèvements d’envergure dont… 

La confirmation d’une somme de 16 M$ à la Ville de Victoriaville pour la réalisation du projet de protection et de sécurisation de l’approvisionnement en eau potable du réservoir Beaudet.

Un appui majeur au Collège Clarétain et au Cégep de Victoriaville qui ont reçu respectivement 5 M $ dans le cadre du PSISRSES afin d’amél iorer l’offre d’infrastructures sportives et récréatives.

Des investissements importants dans les établissements scolaires, dont 13,7 M $ pour le réaménagement de l’école secondaire Le tandem, 6,6 M $ pour l’ajout de classes à l’école Sacré-Cœur à Princeville, 3,4 M $ afin d’aider à l’agrandissement du Complexe multisport Promutuel, 2,3 M $ pour la création d’un gymnase à l’école primaire Saint-Christophe et l’amélioration de cours d’école, dont celle de l’école secondaire Sainte-Marie à Princeville. À noter que le présent gouvernement a investi 337,5 M $ en construction et agrandissement d’établissements scolaires au Centre-du-Québec, soit un ajout de 302 M $ comparativement au gouvernement précédent qui n’en avait annoncé que 35,5 M $.

La construction de la maison des aînés et alternative de Victoriaville qui offrira un beau milieu de vie pour 60 personnes aînées et 12 adultes ayant des besoins spécifiques.

Mise en place du Plan d’action gouvernemental pour les personnes proches aidantes 2021-2026 comprenant 61 mesures concrètes pour reconnaître et soutenir ces personnes et contribuer ainsi à leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie.

Annonce d’un plan de 800 000 $ pour la relance du centre-ville de Victoriaville.

L’octroi de plus de 6,2 M $ aux municipalités d’Arthabaska-L’Érable afin de supporter les coûts supplémentaires occasionnés par la pandémie. 

Plus de 9,5 M $ remis aux 17 municipalités de la circonscription afin d’effectuer des travaux sur leurs infrastructures municipales.

L’annonce d’une somme record de 176 149 000 $ appuyant le plan 2022/2024 du ministère des Transports pour le Centre-du-Québec.

Des aides financières totalisant plus de 54 M $ répartis au sein des 17 municipalités de la circonscription afin de soutenir l’amélioration et l’entretien des routes locales. À ce montant s’ajoutent des sommes aux MRC d’Arthabaska et de L’Érable par le biais du Programme d’aide d’urgence au transport collectif des personnes.

Aide financière de près de 75 000 $ à la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska et bien d’autres sommes à plusieurs organismes de la région. En fait, les organismes communautaires en santé et services sociaux du Centre-du-Québec ont bénéficié d’une hausse historique du financement par le biais du PSOC. Le gouvernement du Québec reconnaît l’importance des organismes communautaires en investissant 1,1 M $ pour mettre en œuvre son Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire 2022-2027.

Plan afin de stimuler la rareté de la main-d’œuvre

« Il va sans dire que plusieurs enjeux majeurs sont sur la table, dont l’amélioration de notre système de santé, le développement économique régional, l’importance de l’achat local, l’amélioration des services en éducation, les enjeux en environnement et le soutien aux collectivités. Il reste que nous sommes choyés de vivre en compagnie de gens dynamiques et impliqués. Le travail d’équipe réalisé en collaboration avec les élus municipaux et fédéraux est tout simplement hors du commun, ce qui constitue une grande force au sein d’Arthabaska-L’Érable à laquelle je désire continuer de contribuer », évoque le députéLefebvre.

La région, comme partout au Québec, est touchée par la rareté de la main-d’œuvre. À cet effet, ce père de deux filles et de deux belles-filles rappelle que le gouvernement a mis en place un Programme de bourses incitatives applicable tant au niveau collégial qu’universitaire. Ce dernier pouvant atteindre 9000 $ pour un programme de trois années au collégial et une somme totalisant 15 000 $ pour trois années à l’université. Concrètement, le gouvernement souhaite former, requalifier et attirer 170 000 travailleuses et travailleurs d’ici cinq ans dans des secteurs clés tels que la santé et les services sociaux, l’éducation, les services de garde éducatifs à l’enfance, le génie et les technologies de l’information et le domaine de la construction.

« C’est toujours un très grand privilège d’être vos yeux, votre voix et vos oreilles à l’Assemblée nationale. Je profite de l’occasion pour souhaiter une belle saison estivale à l’ensemble des citoyennes et des citoyens d’Arthabaska-L’Érable. Au plaisir de se rencontrer », conclut Eric Lefebvre.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dominique
Dominique
1 mois

Coudons, le gouvernement a t il trouvé un moyen de faire pousser l’argent dans les arbres ???
ca n’arrête plus…. $100,000 par ci, $15,000,000 par la, $500 a presque tout le monde, il ne semble pas y avoir de limite sur leur carte de crédit…..

Charles
Charles
1 mois
Répondre à  Dominique

On s’achète des votes, les élections s’en viennent….on a rien fait depuis 4ans…le dossier du HDA, est un dossier ficelle ce qui veut dire un projet de longue date…il se donne le.mérite car il a sorti dans sa fin de son mandat mais il est commence depuis un bon bout…avant son élection.

Fredmar
Fredmar
1 mois

Attendons on est seulement dans la campagne de l’élection ,on va voir avec le temps certains projets seront oubliés c’est ça les élections

Fredmar
Fredmar
1 mois

C’est drôle on ne parle pas de refaire le pont sur la rue Girouard dans le secteur Arthabaska ,pourtant il en grandement besoin ,ça fait au moins 4 fois qui l’on fait des réparations ,ce pont a ensuite besoin d’être plus large avec le lot d’autos qui passent ,on a refait celui de la rue académie qui a le même âge que celui de la rue Girouard ,c’est vrai qu’on est pas dans le secteur victo c’est moins important