Denis Deschamps sollicite un nouveau mandat à la tête du Cégep

Denis Deschamps sollicite un nouveau mandat à la tête du Cégep
Dans l’ordre, le vice-président du CA, Jean Bolduc et le directeur général, Denis Deschamps (Photo : (Photo www.lanouvelle.net))

Le directeur général du Cégep de Victoriaville, Denis Deschamps, souhaite poursuivre l’aventure. Il a fait savoir au conseil d’administration, lundi, qu’il souhaite renouveler son mandat comme directeur général de l’établissement.

« Denis a signifié son intérêt le 3 novembre. Le conseil d’administration doit donc former un comité de travail du renouvellement chargé d’évaluer son rendement en vue de formuler une recommandation au conseil d’administration relativement à son renouvellement », a fait savoir Jean Bolduc, vice-président du CA, qui présidait la séance en l’absence de la présidente Virginie Bonura.

Le comité a été formé. Il est composé de quatre membres, dont la présidente et le vice-président du CA et deux autres administrateurs autres qu’un membre du personnel et un étudiant. Christine Beaulieu et Dany Boudreault ont été désignés pour en faire partie.

Satisfait du travail accompli, Denis Deschamps a le goût de continuer. « Je suis fier du travail réalisé par l’ensemble de la communauté collégiale au cours des trois dernières années. Cela fait un peu plus de trois que je suis en poste, dont deux ans de COVID. Malgré la pandémie, beaucoup de choses ont été réalisées », a-t-il exprimé.

Le directeur général a rappelé la construction du CPE en milieu de travail, la consolidation de l’Institut national d’agriculture biologique (INAB), les nouveaux programmes obtenus (techniques d’éducation à l’enfance et technologie de l’architecture) et la récente adoption de la nouvelle planification stratégique. « Il y a aussi ce qui a été réalisé dans toutes les directions, particulièrement le développement fulgurant du service aux entreprises et de la formation continue et tout ce qu’on est en train de faire avec nos centres collégiaux de transfert technologique (CCTT), dont le nouveau toit du CISA au 33, rue Notre-Dame Est, et l’INAB qu’on a agrandi avec le 71, rue Bernier. Il est certain que mon grand souhait est de poursuivre cette aventure-là », a-t-il fait valoir aux membres du conseil d’administration.

« J’ai une équipe extraordinaire, une équipe en or, a-t-il ajouté. Ce serait une opportunité de poursuivre dans les prochaines années. On a beaucoup de projets en tête. L’avenir est prometteur. »

Un dernier CA pour le directeur des études

Christian Héon, directeur des études depuis 11 ans, a pris part lundi à sa dernière séance du conseil d’administration, lui qui part à la retraite en janvier. À l’emploi du Cégep depuis tout près de 30 ans, Christian Héon a occupé de nombreux postes au fil des ans. D’enseignant de génie électrique au départ à prof de physique, il a déjà occupé le siège d’analyste informatique. « J’ai participé au premier branchement Internet du collège. J’ai programmé le premier serveur de courriels », s’est-il souvenu. Il a aussi agi comme conseiller pédagogique, chargé de projet, directeur adjoint des études pour terminer comme directeur des études.

Christian Héon a véritablement apprécié sa carrière. « Une carrière extraordinaire qui m’a comblé, vraiment! Je suis particulièrement fier d’avoir participé à différents trucs », a-t-il confié. Comme la renaissance de l’École du meuble qui a traversé une période très difficile et sa participation à la naissance du Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA) et l’INAB. « Je pense avoir travaillé activement pour une meilleure cohésion organisationnelle. Je pense avoir beaucoup travaillé avec les équipes, les départements pour les aider à mieux travailler ensemble et en harmonie », a souligné celui qui a aussi pris part au recrutement à l’international.

« Je crois avoir favorisé l’innovation et la créativité, et avoir contribué dans mon organisation et dans la région au développement durable », a formulé Christian Héon qui, parfois, a dû prendre des décisions difficiles motivées par le souci d’équité et de justice. Le directeur général Denis Deschamps a tenu à lui rendre hommage pour l’ensemble de son œuvre. « Tu as été quelqu’un d’extraordinaire, d’inspirant. Je tenais à te dire que tu as eu une belle carrière dont tu peux être très fier », lui a-t-il dit.

Occuper la direction des études pendant une si longue période n’est pas fréquent », a affirmé M. Deschamps. « Ça a été un privilège d’avoir la même personne à la direction des études pendant 11 ans. C’est extrêmement rare d’avoir à un tel poste quelqu’un d’aussi stable et compétent », a-t-il fait remarquer. Le conseil d’administration a adopté une motion de félicitations pour saluer sa carrière.

Le processus pour lui trouver un successeur suit son cours. La période d’affichage tire à sa fin. Un comité de cinq personnes se penchera par la suite sur les candidatures reçues.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires