Démarche d2 : sept nouvelles organisations se joignent au mouvement

Démarche d2 : sept nouvelles organisations se joignent au mouvement
Photo de groupe des organisations atestées (Photo : Exposeimage.com)

Mardi soir se tenait à Victoriaville la cérémonie de reconnaissance de la Démarche d2, élaborée par la Corporation de développement durable (CDD). Un événement qui a permis de reconnaître sept organisations qui ont adhéré à cette démarche qui vise à améliorer les pratiques écoresponsables.

C’est la première fois depuis deux ans que tous les partenaires avaient l’occasion de se rencontrer en personne pour cette soirée. Tous les gens présents ont ainsi pu découvrir quels entreprises ou organismes ont fait les efforts nécessaires afin d’endosser cette démarche de plus en plus populaire.

Ainsi, ont été attestés au cours de la dernière année Autobus Ouellet, Axo Solution, le Cégep de Victoriaville, le CPE Hoplavie, Inovem (Centre d’innovation en ébénisterie et meuble affilié au Cégep de Victoriaville), Reboisement SP ainsi que Soteck. Ce faisant, elles rejoignent le Club d2 actuellement composé de 45 organismes des MRC d’Arthabaska et de L’Érable, qui sont chefs de file en ce qui concerne le développement durable. C’est le président de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR), le maire de Victoriaville Antoine Tardif, qui a remis le précieux certificat aux nouveaux adhérents. 

La CDEVR est le premier partenaire de la CDD (de laquelle elle est issue) dans cette démarche. M. Tardif a mentionné que face aux défis des changements climatiques, tous doivent s’adapter. « Nous voyons désormais la nécessité de favoriser une économie verte et responsable », a-t-il précisé.

Pour chaque nouvel adhérent, on précisait une ou des actions déjà entreprises et des engagements pour l’avenir. Parfois, il s’agissait de gestes relativement simples, comme la priorisation de l’achat de matériel de seconde main, ou plus ambitieux comme l’acquisition d’un autobus électrique avec ses bornes de recharge.

La SADC est l’autre partenaire majeur dans ce processus. Elle soutient les entreprises qui profitent de la démarche pour améliorer leurs pratiques. C’est son président, Gaétant Lehouillier, qui a  remis les renouvellements d’attestation aux dix organisations, soit Bolista, la CDEVR, Diffusion Momentum, Gaudreau Environnement, Industek, Les Boisés La Fleur, La Moulière, Planchers HB, Les Portes Baril et la Ville de Victoriaville.

Trois représentants d’organismes impliqués dans la démarche (Diffusion Momentum, CPE Hoplavie et le Cégep de Victoriaville) ont témoigné de ce qu’apporte, comme défis ou avantages, l’adhésion à d2.

La Démarche d2

En termes simples, la Démarche d2 accompagne les organisations grâce à une équipe d’experts en développement durable. Il y a établissement d’un diagnostic puis la conception d’un plan d’action personnalisé. Une démarche donc, comme son nom l’indique, qui permet de s’interroger et voir les améliorations à apporter sur tous les plans (social, environnemental, économique) et de manière continue. La directrice générale de la CDD, Jacinthe Roy, a pour sa part souhaité que plusieurs autres organismes ou entreprises se joignent au mouvement « pour contribuer à la mise en place de l’économie de demain. Nous sommes fiers du partenariat avec la CDEVR et la SACD qui démontre que le développement économique est indissociable des volets social et environnemental ».

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
2 mois

Un beau projet à adhérer.