De quoi ravir les amateurs de microbrasseries

De quoi ravir les amateurs de microbrasseries
La toute nouvelle microbrasserie Wick Station vient d’ouvrir ses portes le 26 août en plein cœur de Warwick. (Photo : www.lanouvelle.net)

Les microbrasseries ont la cote au Québec. Victoriaville et sa région n’y font pas exception. Pas moins de cinq établissements ont pignon sur rue sur le territoire des MRC d’Arthabaska et de L’Érable.

De Ham-Nord à Plessisville, en passant par Tingwick, Warwick et Victoriaville, tout un monde de découvertes s’offre aux amateurs de bière et de bouffe.

Au cours des trois dernières années, la région a assisté à la naissance de trois microbrasseries, dont Wick Station à Warwick, la petite dernière qui a ouvert ses portes le 26 août en plein cœur de la ville.

L’établissement s’érige sur le terrain qui a déjà accueilli une station-service et un dépanneur. Entrer dans la Wick Station, c’est vivre une expérience, exprime l’un des propriétaires, Victor Dubois. « Tu entres dans un univers qu’on n’a pas vu depuis longtemps, à la fois industriel et historique. C’est comme un musée de Warwick que nous avons. »

Différents objets et photos en témoignent, d’ailleurs. « Nous venons de Warwick. On a vraiment un lien d’appartenance avec la ville. Ce caractère historique est vraiment important. Ce qu’on veut dire aux gens, dit Victor Dubois, c’est venez vivre cette expérience-là avec nous. » 

Plessisville aussi a sa microbrasserie depuis peu de temps. Jackalhop a ouvert ses portes le 31 juillet 2021. Depuis, l’affluence ne cesse d’augmenter. La réponse des gens démontre qu’il existait un réel marché pour l’implantation d’une microbrasserie dans L’Érable.

Jackhalop a développé, à ce jour, plus d’une soixantaine de produits distribués à l’extérieur de la région. Elle a également développé des bières pour des événements, le Festival de l’érable, les Fêtes du lac William, le RockFest de Saint-Pierre-Baptiste, sans compter les bières corporatives, celles développées pour différentes entreprises désireuses d’avoir une bière à leur effigie.

« Jackalhop, c’est un espace pour se rassembler, pour passer un bon moment, pour jaser et échanger autour d’une bonne bière. Un endroit apte aux discussions, témoigne Marc-Olivier Pouliot, l’un des propriétaires. Un bel endroit où l’on peut s’adonner au volleyball et aux jeux de plage, un beau site pour faire un pique-nique, amener sa bouffe ou en commander. Une belle halte pour profiter des bons produits de la microbrasserie et pour les curieux désireux de découvrir l’établissement. »

En milieu rural, à Ham-Nord, que dire de La Grange Pardue, cette ferme brassicole aménagée dans un décor enchanteur où l’on cultive dans les champs une dizaine de variétés de houblon et d’orge servant à la fabrication de la bière brassée sur place. 

L’endroit attire les foules depuis son ouverture en septembre 2019. Plus de 60 000 visiteurs s’y sont rendus l’an dernier. « Venez découvrir cette ferme brassicole qui produit ses propres ingrédients, venez découvrir un lieu pour vivre une expérience unique dans un décor bucolique », invite l’un des dirigeants Philippe Langlois aux personnes qui n’y auraient jamais mis les pieds.

À Victoriaville, le centre-ville abrite depuis 2013 la microbrasserie L’Hermite qui, cette année, a concrétisé un important projet : déménager dans un immeuble qu’elle a acquis, soit l’édifice Piroli qui a été complètement transformé avec l’ajout d’une terrasse sur le toit. On y accueille les gens depuis le 7 juin. L’engouement ne se dément pas jusqu’ici.

L’Hermite se distingue notamment par son caractère écoresponsable. « Ce qui nous distingue, en plus de la qualité et la variété de nos bières, c’est l’aspect environnemental. On a installé un mur solaire. On prévoit aménager un mur végétal à l’arrière. Nous compostons aussi. On fait attention pour avoir un impact environnemental le moins grand possible. Je pense que c’est quelque chose dont nous sommes vraiment fiers », exprime l’une des proprios, Geneviève Bouffard.

À l’automne, les gens de L’Hermite, disposant d’une superficie de 1000 pieds carrés au sous-sol, y aménageront une serre de production intensive de légumes.

Enfin, Tingwick peut se targuer d’avoir en ses murs la plus ancienne microbrasserie dans la région, Multi-Brasses, mise sur pied en 2001 avec pour mission de créer des bières d’une qualité et d’une stabilité hors pair avec un riche éventail de saveurs afin de satisfaire tous les goûts.

Sa création découle, en fait, d’un projet sur le processus d’élaboration de la bière présenté au Cégep de Victoriaville à l’Expo SAT(sciences, arts et technologies).

Proposant des bières des plus conventionnelles jusqu’aux plus inusitées, Multi-Brasses écoule ses produits dans sa boutique, dans de nombreux points de vente, mais aussi à l’occasion des événements auxquels elle participe, certains dans la région comme la Foire bières, bouffe et culture de Princeville et Fromages, bouffes et tradition de Victoriaville, et d’autres à l’extérieur, comme le festival Bières et saveurs de Chambly.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires