De 50 à 30 km/heure, pour satisfaire les résidents

Par heleneruel
De 50 à 30 km/heure, pour satisfaire les résidents
Plusieurs raisons ont incité la Ville à réduire la limite de vitesse rue Laurier Ouest. (Photo TC Media – Archives)

VICTORIAVILLE. La vitesse excessive, l’achalandage, l’étroitesse de la rue, la présence de deux zones scolaires ont incité la Ville de Victoriaville à réduire de 50 à 30 km/heure la vitesse sur la rue Laurier Ouest. «Je pense qu’on a pris une bonne décision et que cela va améliorer la situation en allant dans le sens de ce que les résidents nous demandaient. Ce qui m’importe, ce sont les commentaires des résidents puisque ce sont eux que je représente», a indiqué le conseiller municipal du district numéro 9, Gilles Lafontaine.

L’articulet annonçant la décision de la Ville d’abaisser la limite de vitesse sur le tronçon de la rue Laurier entre l’intersection avec le boulevard des Bois-Francs Sud et la traverse piétonnière devant l’église Saint-Christophe-d’Arthabaska a suscité plusieurs commentaires, certains indignés.

Interpellé à ce sujet, le conseiller Lafontaine explique que la Ville a opté pour cette solution du 30 km/heure en réaction à de nombreuses plaintes de résidents. «En majorité, ils se plaignaient de la vitesse excessive.»

«On a fait le choix du 30 km (plutôt que 40 km/heure) comme on le fait pour les autres zones scolaires du territoire. Il y a, rue Laurier Ouest, deux zones scolaires, l’école Zig Zag et le centre Monseigneur-Côté», précise M. Lafontaine.

Il ajoute que la circulation est dense rue Laurier, 5000 véhicules quotidiennement et que l’artère est étroite, passant de neuf à sept mètres lorsque des voitures s’y garent d’un côté (de Zig Zag, par exemple). «Et puis, en ralentissant la circulation, on assure la sécurité de tout le monde, même celle des automobilistes qui tentent de sortir de la rue des Frères.»

Le conseiller poursuit en disant que la nouvelle limite de vitesse aura un effet dissuasif sur les automobilistes au pied pesant. «Elle donnera plus de munitions aux policiers. Rouler à 59 km/heure dans une zone de 50 ou le faire dans une zone de 30 n’entraîne pas les mêmes coûts. Dans le deuxième cas, aux 90 $ de la contravention il faut ajouter deux points de démérite.»

Gilles Lafontaine précise que c’est à l’usage que la Ville évaluera si elle a pris la bonne décision pour calmer le trafic rue Laurier Ouest et, aussi, sur la côte de l’église, là où la limite demeurera à 50 km.

«En diminuant la vitesse sur la rue Laurier, on pense qu’on aura aussi un impact sur la vitesse de circulation dans la côte, les automobilistes roulant trop vite tant pour la monter que pour la descendre», croit le conseiller municipal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires