Danville face à des défis importants

DANVILLE. La ville de Danville a déposé son budget 2015, le 22 décembre. «Cet exercice de planification ne fut pas sans peine» a expliqué le maire, Michel Plourde. «La ville fait face depuis quelques années, à des défis importants, mais visiblement elle a encore beaucoup de défis à relever» a-t-il ajouté.

Ainsi, la ville de Danville a haussé son taux foncier de 3,98%, passant donc d’un taux de taxation de 1,0172$ du 100$ à un taux de 1,0577$ du 100$. Plusieurs raisons expliquent une telle hausse, en outre :

• La balance de prêt hypothécaire du bâtiment du condo industriel (58 000 $) ;

• Année d’évaluation municipale uniformisée (25 000$);

• Réparation de l’horloge de l’édifice au 2 rue du Carmel (5 500 $);

• Hausse des quotes-parts de la MRC (39 000 $);

• Baisse des remboursements de la TVQ (124 500 $);

• Augmentation des tarifs Hydro Québec (10 100 $);

• Diminution des compensations de taxes en provenance du gouvernement provincial (7 585$);

Évidemment, à cela s’ajoute les dépenses supplémentaires récurrentes et prévisibles, telles que :

• L’augmentation salariale du personnel syndiqué de 2.5% (24 375 $);

Pour les citoyens raccordés à l’aqueduc de Danville, le tarif par unité passera de 178$ à 231$. Le tarif pour les égouts sera quant à lui légèrement réajusté pour passer de 103,53$ à 105$. Le tarif pour les ordures demeurera, quant à lui, au même taux pour 2015. Finalement, le montant de base de taxation passe de 100$ à 115$.

Si le nouveau pacte fiscal imposé par le gouvernement influence grandement cette augmentation, il faut spécifier qu’il ne s’agit pas de l’unique facteur. Les infrastructures de la ville sont vieilles et même si certains projets ont été mis en veilleuse due aux compressions gouvernementales, il n’en demeure pas moins que la ville doit continuer d’investir de façon minimale pour ne pas détériorer la situation indûment. La Ville n’entend pas compter uniquement sur le programme TECQ ou d’autres subventions pour aller de l’avant.

Ainsi, afin d’amoindrir l’augmentation, la ville s’est vue obligée de s’approprier un montant de 38 000$ à même le surplus cumulé, ainsi qu’une somme de 14 000$ dans le fonds réservé pour les collectes sélectives/étangs. De plus il y aura une augmentation de tarif pour les baux des locaux utilisés par les organismes, ainsi qu’une hausse des tarifs pour l’utilisation des espaces publics à des fins commerciales. Par ailleurs, le règlement sur les tarifs des permis et autres services municipaux sera révisé au printemps 2015 et une hausse est à prévoir pour ces services.

La dette de la municipalité s’élevant actuellement à la somme de 3 218 294 sera remboursée à la hauteur de 309 248$ pour l’année 2015 (5,5% du budget 2015).

« La ville devra être extrêmement rigoureuse tout au long de l’année afin de s’assurer du respect de ce budget. Cette année, plus que jamais depuis les 10 dernières années, tout imprévu ou tout relâchement au niveau du suivi budgétaire, peut compromettre les projets d’investissements prévus cette année » conclu le maire.

Le budget 2015 aura finalement été conclu par des choix déchirants, dont celui de réduire le personnel en période estivale. En effet, au 15 avril 2015, trois employés quitteront leurs fonctions de journalier et d’opérateur-journalier au service de la voirie municipale et un autre employé qui devait normalement être de retour à compter du 15 avril ne reviendra pas au travail. C’est donc 4 postes qui ne seront pas renouvelés pour la saison estivale 2015. Dans le but d’être solidaire face aux restrictions budgétaires 2015, le Conseil de ville a procédé au gel de sa rémunération pour 2015, de même que la directrice générale et le directeur des travaux publics.

Le conseil de ville et sa direction demandent par conséquent à la population de faire preuve de diligence et de compréhension relativement à la baisse de certains services municipaux au cours de la prochaine année. Des choix difficiles ont dû être effectués pour conclure le budget 2015 tout en maintenant le maximum de services, et les employés de la municipalité travailleront autant qu’ils sachent afin d’amoindrir les effets des coupures rendues nécessaires en cette période d’austérité financière.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires