Daisy Guillemette va courir au Big Wolf’s Backyard Ultra

Daisy Guillemette va courir au Big Wolf’s Backyard Ultra
Daisy Guillemette continue à courir au profit du Centre de prévention suicide Arthabaksa-Érable. Elle invite les gens à l’encourager lors des deux courses qu’elle participera cette année ou à participer au Défi D+ qu’elle organise en collaboration avec l’organisation du Trail Pro-Forma au mont Gleason en octobre prochain. (Photo : gracieuseté)

Daisy Guillemette va participer le 16 juillet prochain au Big Wolf’s Backyard Ultra, une course d’endurance à pied qui se tient sur un petit parcours de 6,7 km entre Cacouna et l’Isle-Verte sur le bord du fleuve Saint-Laurent.

Sensible à la cause de la prévention du suicide, la Princevilloise de 40 ans n’en est pas à son premier événement pour amasser des fonds. Elle a déjà remis près de 15 000 $ au cours des dernières années au Centre de prévention suicide Arthabaska-Érable.

Cette fois, l’idée est de répéter le petit parcours jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une seule personne. L’an dernier, la course a duré pas moins de 34 heures et a accueilli plus de 90 coureurs et coureuses. « Je m’attends à courir entre 15 h et 18 h », annonce celle qui en sera à sa première participation et qui espère ramasser quelque 1000 $ pour l’occasion.

Toujours pour recueillir des fonds, Daisy participera également en octobre prochain au Bromont Ultra, un parcours de 160 km en sentier qui comprend plus de 7000 mètres de dénivelés. Le 160 km est une boucle de 80 km à faire deux fois en 35 heures. « L’an dernier, j’ai fait 88 km en 18 heures », mentionne-t-elle tout en espérant faire mieux cette année. Le parcours traverse les sections des Mont Brome, Mont des Pins, Mont Gale et Mont Oak.

 

2e Défi D+

 

La Princevilloise organisera également le 25 septembre prochain la 2e édition de son Défi D+ au Mont Gleason à Tingwick qui consiste à monter et descendre la montagne le plus de fois possible en 12 heures. Quelque 25 participants y avaient pris part l’an dernier ce qui lui avait permis de recueillir 5000 $ pour supporter le Centre de prévention suicide Arthabaska-Érable. « J’espère accueillir le double de coureurs cette année. Les gens peuvent le faire en équipe et il n’y a rien que les oblige à faire les 12 heures », prend-elle soin de préciser.

À noter que le Défi D+ se greffe au Trail Pro-Forma, une course automnale qui accueille près de 400 coureurs et coureuses et qui se déroule en même temps que l’événement Gleason en couleurs. 

La Princevilloise tient à faire sa part pour la prévention du suicide, son père s’étant enlevé la vie alors qu’elle n’avait que sept ans. Elle tient à pouvoir faire une différence afin d’aider d’autres familles, qui vivent une situation similaire à la sienne, à traverser cette épreuve.

Les personnes désirant la soutenir peuvent faire un don sur la page Bromont Ultra ou peuvent communiquer avec elle sur sa page Facebook ou Instagram.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Diane Mercier
Diane Mercier
14 jours

Bravo mon amie, pour ton implication et pour celle que tu es

Fremich
Fremich
14 jours

Toute une implication! Toutes mes félicitations Daisy.