COVID-19 : Santé Canada autorise le deuxième vaccin bivalent de rappel visant les sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron

Communiqué

COVID-19 : Santé Canada autorise le deuxième vaccin bivalent de rappel visant les sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron
(Photo : Le Canada français - Archives)

Santé Canada a homologué aujourd’hui une version adaptée du vaccin Spikevax contre la COVID-19 de Moderna qui cible les sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron. Son utilisation est autorisée comme dose de rappel chez les personnes de 18 ans et plus.

Après un examen scientifique approfondi et indépendant des données probantes, Santé Canada a conclu que le vaccin de rappel bivalent Spikevax de Moderna est sûr et efficace. Les résultats des essais cliniques ont révélé qu’une dose de ce vaccin déclenche une forte réponse immunitaire à la fois contre les sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron et la souche originale du virus SRAS-CoV-2.

Ce vaccin adapté présente un profil d’innocuité similaire à celui du vaccin de rappel Spikevax de Moderna précédemment homologué, avec les mêmes effets indésirables légers qui disparaissent rapidement.

La vaccination demeure l’un des moyens les plus efficaces de se protéger soi-même et de protéger sa famille et sa collectivité contre la COVID-19. Il est prouvé que tous les vaccins utilisés au Canada sont très efficaces pour prévenir les formes graves de la COVID-19, ainsi que l’hospitalisation et le décès attribuables au virus. Le fait de suivre le calendrier de vaccination contre la COVID-19, dont les doses de rappel recommandées, contribue à protéger les personnes contre les formes graves de la maladie et les autres complications qui y sont associées.

Santé Canada a assorti l’homologation de conditions, exigeant que Moderna continue de lui fournir des renseignements sur l’innocuité et l’efficacité du vaccin bivalent. Ainsi, le Ministère disposera de plus amples données tirées d’études en cours et de l’utilisation réelle du vaccin pour veiller à ce que les avantages du vaccin l’emportent toujours sur les risques, de même que pour détecter tout problème éventuel d’innocuité.

Santé Canada et l’Agence de la santé publique du Canada continueront de surveiller de près l’innocuité de ce vaccin au Canada et à l’étranger et prendront les mesures qui s’imposent en cas de préoccupations en matière d’innocuité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires