Coupe de 33% au budget accordé à l’École nationale de police du Québec

Par sebastienlacroix
Coupe de 33% au budget accordé à l’École nationale de police du Québec
*

Les mesures d’austérité du gouvernement Couillard auront des impacts jusqu’à Nicolet, où l’École nationale de police du Québec (ENPQ) verra sa subvention amputée de deux millions $.

C’est ce que l’on peut apprendre dans le Plan de gestion des dépenses qui prévoit que la partie du budget de l’ENPQ financé par le portefeuille ministériel de la Sécurité publique sera de 4 589 200 $, en 2014-2015, soit exactement 2 millions $ de moins qu’en 2013-2014.

Ce manque à gagner sera puisé à même les surplus accumulés par l’ENPQ et la subvention devrait revenir au même seuil l’an prochain. «Lors des crédits, la ministre nous a dit que la coupe n’est pas récurrente et que la subvention devrait être rétablie à son seuil historique», fait remarquer le porte-parole de l’opposition en matière de Sécurité publique, Pascal Bérubé.

À son avis, le gouvernement fait preuve «d’improvisation» en agissant de la sorte. «Ce n’est certainement pas ces deux millions $ qui vont permettre de retrouver l’équilibre budgétaire», fait-il remarquer.

Pascal Bérubé insiste sur le fait que cette coupe risque de fragiliser la santé financière de l’ENPQ. «On voulait que ça devienne l’une des meilleures institutions au monde pour la formation policière, et c’en est une, lance Pascal Bérubé. Couper d’un tiers le budget qui lui est accordé, ce n’est pas rien.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires