Construction sans permis

Par heleneruel

VICTORIAVILLE. Les Entreprises Mi-Ke ont été mises en demeure de cesser les travaux de construction de cet immense édifice destiné à abriter des condos industriels rue de L’Acadie, le permis de bâtir de la Ville n’ayant pas encore été délivré.

Un inspecteur de la Ville a constaté, mardi, que la construction avait commencé, malgré le fait que Victoriaville n’ait pas encore donné son feu vert. La compagnie appartient à l’homme d’affaires de Saint-Christophe-d’Arthabaska, Laurent Laroche.

«Le permis a été demandé, a confirmé le coordonnateur du service de l’urbanisme de Victoriaville, Jean Demers, mais n’a pas encore délivré. Il pourrait l’être d’ici quelques jours; il manquait des documents à la demande et ils viennent de nous arriver.»

En attendant, explique M. Demers, l’entreprise doit se conformer, c’est-à-dire arrêter les travaux et attendre d’avoir le permis.

Avant de savoir qu’une mise en demeure lui avait été adressée, on a tenté, sans succès de parler avec M. Laroche pour obtenir un peu plus de détails sur son projet de condos.

Comme le permis n’a pas été délivré, la valeur du chantier de construction constitue encore une information de nature privée. Si, effectivement, la Ville donne son aval aux travaux avant vendredi, c’est le rapport des permis d’octobre rendu public au début de la semaine prochaine qui donnera les informations sur la taille des investissements et la durée du chantier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires