Chats errants : la Ville de Plessisville va revoir son règlement

Chats errants : la Ville de Plessisville va revoir son règlement
(Photo : Archives)

PLESSISVILLE. La présence de chats et d’excréments sur leur terrain commence à exaspérer un certain nombre de citoyens qui habitent le territoire de la Ville de Plessisville. La problématique a d’ailleurs rebondi jusqu’à l’hôtel de ville lors de la dernière séance publique du conseil municipal.

Quelques résidents se sont d’ailleurs plaints auprès des membres du conseil de cette situation fort désagréable. Il y a quelques semaines, la Sûreté du Québec du poste de L’Érable avait aussi fait une mise au point concernant les chats errants qui incommodaient une jeune famille de la Ville de Plessisville. «Même un chat ne peut errer», avait alors mentionné le sergent Onil Lebel. «C’est illégal. Cela contrevient au règlement et les contrevenants s’exposent à une amende.»

«Nous allons revoir le règlement au peigne fin pour voir ce qui fait défaut. Peut-être devrons-nous mettre en place un programme de sensibilisation à l’intention des propriétaires de chats. Peut-être irons-nous jusqu’à proposer leur stérilisation. Le règlement est clair, il faut que les chats soient attachés. Mais, c’est un règlement qui est difficile à gérer. Nous avons 57 kilomètres de rues. Quand bien même nous aurions une ressource à temps plein, nous ne pourrions pas tous les capturer», d’expliquer le directeur général de la Ville de Plessisville, Alain Desjardins.

Celui-ci rencontrera d’ailleurs le directeur du Service de sécurité incendie et la directrice du Service d’urbanisme au cours du mois de septembre pour voir quelles dispositions pourraient être prises pour améliorer le processus au niveau de la réglementation. «Nous reviendrons en octobre avec nos recommandations», d’assurer M. Desjardins.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires