CDEVR : un rapport annuel tourné vers la relance économique

Communiqué

CDEVR : un rapport annuel tourné vers la relance économique
(Photo : gracieuseté)

À la suite de son assemblée générale annuelle, tenue mercredi (4 mai), la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) rend public son Rapport annuel 2021. Voici quelques faits saillants de cette année encore une fois marquée par la pandémie, mais néanmoins tournée vers la relance économique.  

Bien qu’arrivé en poste à titre de président qu’en février dernier, Antoine Tardif, président de la CDEVR et maire de Victoriaville, est à même de constater les efforts déployés en 2021 à la fois par le CA et le personnel de la CDEVR. 

« Ce rapport annuel permet de prendre un temps d’arrêt pour constater l’ampleur du travail accompli, mais également pour préparer l’avenir. En effet, la MRC d’Arthabaska est en croissance et est dotée d’un riche potentiel. Grâce au dynamisme du milieu des affaires, les éléments gagnants sont réunis pour poursuivre les efforts et agir concrètement à hisser nos entreprises vers les plus hauts sommets », affirme-t-il. 

Aide financière d’urgence

Pour une deuxième année consécutive, la CDEVR a agi comme acteur de soutien de première ligne pour les entreprises impactées par la COVID-19 en gérant le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) et son volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), du gouvernement québécois. 

Ce dernier volet aidait plus particulièrement les entreprises touchées par les décrets de fermeture. Au terme de l’année 2021, 101 prêts avaient été accordés à des entreprises de la région pour un total de 3,6 millions $. « Je tiens à souligner la résilience des entrepreneurs qui ont été impactés par la COVID-19 de même que le travail de l’équipe de la CDEVR qui a redoublé d’efforts pour les accompagner devant les défis financiers engendrés par cette crise », mentionne Christian Côté, préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de Kingsey Falls.

Aide financière régulière

Outre les fonds d’urgence cités précédemment, la CDEVR gère chaque année des fonds destinés à différents types d’entreprises et d’entrepreneurs. En 2021, une somme totale de 871 000 $ a été accordée, générant des investissements de quelque 5,8 M $. Grâce à leur dynamisme, les entreprises accompagnées par la CDEVR ont créé 100 nouveaux emplois en 2021 et les montants investis ont également permis d’en maintenir 210.

Ça bouge dans tous les secteurs

Bien que les responsabilités liées à la pandémie aient bousculé les plans d’action prévus, il n’en demeure pas moins que de nombreux projets ont vu le jour ou ont été poursuivis en 2021, et ce, dans tous les secteurs.

Les activités de recrutement, même si virtuelles pour la plupart, ont repris de plus belle pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre. Du côté du Hublot, certains développeurs ont pris de l’expansion, même qu’une entreprise a fait le grand saut en quittant l’incubateur industriel pour s’installer dans son propre local. Toujours dans le but d’accompagner les entrepreneurs à repousser leurs limites, la CDEVR a collaboré activement à la mise sur pied de l’Escouade Propulsion portée par l’Association régionale de développement économique du Centre-du-Québec (ARDECQ) et elle a déployé à l’automne une campagne afin de promouvoir son service de mentorat. 

Malgré la hausse des coûts de construction et le taux élevé d’occupation des locaux industriels, on a tout de même pu voir quelques nouvelles bâtisses se construire dans les parcs industriels de même que des travaux d’agrandissement sur des bâtiments existants. Les projets ne manquent pas puisque le commissaire industriel a accompagné 108 entreprises en 2021. 

Bien entendu, les entreprises commerciales et de services ont largement été frappées par les décrets de fermeture. Afin de les appuyer et promouvoir l’achat local, la CDEVR et ses partenaires ont lancé en novembre la campagne J’achète ici, j’y gagne aussi! avec l’implantation du programme Freebees dans divers commerces. Enfin, la CDEVR a fait partie du comité fondateur de La Ruche Centre-du-Québec, un OBNL en financement participatif présent dans neuf autres régions québécoises.

Le secteur touristique a lui aussi été durement touché par la pandémie. Heureusement, les entreprises agrotouristiques et les activités de plein air ont pu tirer leur épingle du jeu, de même que les chalets et les campings qui ont connu une excellente année avec un taux d’occupation de plus de 80%. En nouveauté cette année, 15 entreprises ont été accompagnées par l’équipe de Tourisme Victoriaville et sa région pour développer une offre de micro-aventures. 

En cette quatrième année de réalisation du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC d’Arthabaska, l’équipe du secteur agricole n’a pas chômé. Dans le cadre du projet de caractérisation des terres en friche, il a été question cette année d’évaluer le potentiel des lots identifiés pour une remise en culture. Du côté d’Artha-Récolte, la deuxième saison a été des plus fructueuses permettant de sauver quelque 24 tonnes de fruits et légumes, alors que le Rendez-vous gourmand a mobilisé 26 exposants pour sa 4e édition. 

En début d’année, la CDEVR a délégué la gestion complète de la Démarche d2 ainsi que l’accompagnement en développement durable fait auprès des entreprises installées dans l’Écoparc industriel Daniel-Gaudreau à la Corporation du développement durable (CDD). Néanmoins, le développement durable demeure une valeur importante pour la CDEVR qui continue de maintenir des liens étroits avec la CDD. Dans la même veine, c’est en avril qu’a été annoncé publiquement le projet de zone d’innovation de la Ville de Victoriaville, alors appelé Le Terreau. Au fil des mois, le projet s’est orienté vers l’économie circulaire et porte désormais le nom de Cité de l’innovation circulaire. De nouvelles ressources ont été embauchées afin de poursuivre ce projet et différentes initiatives qui s’y greffent. 

Afin d’en savoir davantage sur les réalisations de la CDEVR lors de la dernière année, il est possible de consulter le Rapport annuel 2021 disponible en ligne. 

Frédérik Boisvert, qui a repris la barre de la CDEVR en février dernier, salue le travail de son prédécesseur, Vincent Guay, et se dit prêt à relever les nouveaux défis qui se dessinent à l’aube de cette période postpandémique. « Je peux compter sur une équipe compétente et dévouée qui a su maintenir le cap pendant la crise et semer des graines pour le futur. Ensemble, nous sommes prêts non seulement à relancer, mais à propulser la vitalité économique de Victoriaville et toute la région », déclare-t-il. 

À propos de la CDEVR

La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) est un OBNL dont la mission est de soutenir les entreprises locales dans leur développement économique afin qu’il soit durable, diversifié et innovant et favoriser leur prospérité tout en mettant de l’avant la synergie des acteurs du milieu, et ce, dans les secteurs industriel, commercial et de services, touristique, agricole et d’économie sociale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires