Bel honneur pour la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska

Bel honneur pour la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska
La MDTVA de Victoriaville (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

La Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska (MDTVA) fait partie des récipiendaires du prix Partenariat Michel-Landry pour un projet collectif entamé il y a quelques années.

« C’est un projet commun avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) et quatre autres ressources d’hébergement en dépendance (RHD). On a mis en commun nos efforts et nos connaissances », a souligné le directeur général de la MDTVA, Benoît Prince.

L’honneur rejaillit sur Nadia L’Espérance, chercheuse à Recherche et intervention sur les substances psychoactives Québec (RISQ), sur Amélie Brousseau, chef des services externes en toxicomanie à la direction du programme santé mentale adultes-dépendance du CIUSSS MCQ, sur les cinq RHD, la Maison de transition de la Batiscan, La Maison Carignan, le Centre d’entraide Aux Rayons du Soleil, La MDTVA et la Maison Eurêka – Le Pavillon de l’Assuétude et aussi sur l’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (AQCID).

Le prix Michel-Landry, qui a été remis à la fin d’octobre à l’occasion du Sommet sur les dépendances, vise à stimuler et à encourager la poursuite d’activités partenariales entre les chercheurs et chercheuses du RISQ et les milieux de pratiques en dépendance. Il est remis conjointement par l’Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ) et Recherche et intervention sur les substances psychoactives Québec (RISQ) en reconnaissance de la contribution exemplaire d’un partenariat recherche-intervention à la mobilisation des connaissances, à l’élaboration de nouvelles approches et à la bonification des interventions dans le champ des dépendances.

À l’origine de l’honneur reçu, c’est le projet intitulé « Création d’un mécanisme d’accès aux services en dépendance adulte: collaboration CIUSSS MCQ/RHD ». Les objectifs du mécanisme sont de favoriser l’accessibilité, la qualité et la continuité des services en dépendance en visant une utilisation optimale des ressources disponibles, mais aussi de soutenir le travail de collaboration entre les ressources d’hébergement en dépendance (RHD) et le réseau public.

La MDTVA, établie sur la rue Laurier Ouest à Victoriaville, célébrera bientôt ses 10 ans d’existence. Elle a accueilli son premier bénéficiaire en janvier 2013. « Nous disposons de 33 lits pour accueillir autant d’hommes. Bon an mal an, on reçoit annuellement quelque 130 individus », a fait savoir Benoît Prince qui dirige une équipe de 17 employés, dont 14 à temps plein.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Huguette
Huguette
11 jours

Bravo à vous tous mercis pour aider les gens en dépendant toxicomanes et plus