Assouplissements des restrictions de voyage

Communiqué

Assouplissements des restrictions de voyage
On ne pourra utiliser les tests rapides fournis dans les pharmacies. (Photo : SUSHITSKYI SERHII)

Le 15 février dernier, le gouvernement du Canada a annoncé des assouplissements aux restrictions en matière de voyage. Depuis le  28 février à 00h01, les allègements suivants entrent en vigueur.

 Dépistage à l’arrivée au Canada

Le dépistage aléatoire des voyageurs considérés comme entièrement vaccinés (ex.: deux doses) arrivant au Canada est maintenu. Toutefois, les voyageurs sélectionnés ne seront plus tenus de rester en quarantaine en attendant leur résultat.

Les voyageurs non vaccinés devront, quant à eux, toujours se soumettre à un test à leur arrivée et au huitième jour de leur retour ainsi qu’à une quarantaine de 14 jours.

Enfants de moins de 12 ans

Les enfants de moins de 12 ans qui voyagent avec des adultes considérés comme entièrement vaccinés n’auront plus à attendre 14 jours avant de pouvoir fréquenter l’école, le service de garde ou le camp. Il s’agit donc de la fin de la quarantaine « déguisée ».

Test de dépistage avant le retour

Pour répondre aux exigences préalables à l’entrée, les voyageurs pourront utiliser le résultat d’un test antigénique de dépistage rapide de la COVID-19 effectué le jour précédant leur vol ou leur arrivée à la frontière terrestre ou par voie maritime ou un test moléculaire par PCR effectué au maximum 72 heures avant leur vol ou leur arrivée à la frontière terrestre ou par voie maritime.

Attention! Les tests de dépistage rapides offerts par le gouvernement du Québec en pharmacie, dans le milieu scolaire et dans les services de garde éducatifs à l’enfance ne répondent pas aux exigences préalables à l’entrée au Canada. En effet, le test antigénique de dépistage rapide requis doit être autorisé dans le pays dans lequel le voyageur se l’est procuré et être effectué par un laboratoire, un organisme de la santé ou par des services de télésanté.

Levée de l’avis d’éviter tout voyage non essentiel à l’étranger

Le gouvernement du Canada ne recommandera plus d’éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada. Il sera simplement recommandé de prendre des précautions sanitaires spéciales.

Malgré ces assouplissements, certaines contraintes demeurent. En effet, tous les voyageurs, quelle que soit la durée du séjour à l’extérieur du Canada, sont encore tenus de saisir les renseignements obligatoires dans l’application ArriveCAN. De plus, en cas de résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 à l’étranger, les voyageurs devront encore prolonger leur séjour.

Bref, même si les allègements énumérés ci-dessus constituent un pas dans la bonne direction, les restrictions encore en vigueur représentent toujours un frein pour plusieurs Canadiens qui trépignent d’impatience de franchir nos frontières pour découvrir de nouvelles destinations. Aussi, pour ceux qui choisissent de voyager, il est important de tenir compte des conditions et des mesures sanitaires à destination. La situation qui prévaut ici ne prévaut pas nécessairement ailleurs et la COVID-19 est malheureusement encore présente.

Pour connaître les mesures obligatoires et obtenir toutes les précisions qui concernent votre situation, consultez la page COVID-19: voyage, quarantaine et frontières du gouvernement du Canada ou rendez-vous sur caaquebec.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Diane belanger
Diane belanger
5 mois

Aller de Mtl a north hero Vermont Pour une journée pas de pharmacie Doit on faire 30 km pour trouver test antigène! A Burlington et revenir Ça brisé notre journée ! Quand retourneras comme avant le 21 décembre ! Merci