André Bellavance retourne en politique

André Bellavance retourne en politique
André Bellavance  (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Moins de quatre mois après son entrée en fonction à titre de directeur général de la Société du Musée Laurier (SML) de Victoriaville, André Bellavance a quitté son poste afin d’en accepter un autre du côté de Québec. Il devient ainsi conseiller politique de la ministre de la Famille, Suzanne Roy.

En entretien téléphonique, celui qui a été député fédéral puis maire de Victoriaville et qui assumait les fonctions de directeur général au Musée Laurier depuis le 19 juillet dernier a expliqué sa décision en disant qu’il s’agissait d’une offre qu’il ne pouvait refuser.

« J’ai connu Suzanne Roy alors qu’elle était présidente de l’Union des municipalités du Québec. Nous avons travaillé ensemble sur différents dossiers et j’ai grandement confiance en elle. » Pour André Bellavance, il s’agit donc d’un retour en politique, mais dans une autre sphère. « J’ai été adjoint de député, puis député. J’ai fait affaire avec les cabinets, mais à titre de maire », ajoute-t-il. Il se retrouve donc de l’autre côté de la clôture. Il est très motivé d’apporter sa contribution et son expérience au ministère de la Famille.

M. Bellavance a indiqué qu’il n’avait pas prévu son départ du Musée Laurier, où il aura eu tout de même le temps de procéder au lancement des travaux de la galerie avant du Musée et à l’embauche d’une adjointe administrative. « Et je me suis assuré de préparer les dossiers pour la suite », a-t-il ajouté en précisant qu’il restait disponible pour répondre aux questions de l’équipe.

Il retient de son passage à la SML une belle expérience qui lui a permis de sortir de sa zone de confort. « Un fort esprit d’équipe s’est rapidement développé et les dossiers avançaient », mentionne-t-il en ajoutant que l’équipe en place est bien soudée et imaginative.

Tout s’est déroulé très rapidement si bien que vendredi dernier il terminait au Musée Laurier et lundi il était à Québec. « C’est une belle occasion pour un passionné de dossiers politiques comme moi », a-t-il insisté. Cela lui permettra d’être plus près de sa conjointe qui, elle aussi, travaille du côté de Québec. Mais M. Bellavance a insisté pour dire qu’on pourrait tout de même le revoir à Victoriaville qu’il n’abandonne pas et où il a toujours une résidence.

La ministre Suzanne Roy a, de son côté, voulu souligner qu’elle était très heureuse de l’arrivée d’Andrée Bellavance dans son équipe. « Son expérience nous permettra d’atteindre les objectifs ambitieux que nous avons en matière de famille. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires