Alcool au volant : des actions réclamées

Communiqué

Alcool au volant : des actions réclamées
(Photo : Archives)

Le Regroupement Conduite Responsable Canada (RCRC) s’est dit bouleversé par le drame survenu à Beauport vendredi dernier qui a coûté la vie à une mère, ses deux enfants et leur grand-père. Ce tragique accident s’ajoute à de nombreux autres qui se sont produits lors des dernières semaines au Québec. 

Rappelons encore une fois que plus de 30% des accidents de la route impliquent des conducteurs qui ont pris le volant alors que leurs facultés étaient affaiblies par l’alcool ou la drogue. 

Les membres du RCRC offrent des outils de dépistage ainsi que des services de raccompagnement aux québécois depuis plusieurs années. « Nous prônons une approche d’autogestion réglementée, où chaque conducteur qui a consommé devrait être en mesure de se tester avec un outil scientifique certifié (éthylotest). Si le test démontre une incapacité à prendre le volant, le conducteur pourrait alors prendre un service de raccompagnement pour rentrer chez lui de façon sécuritaire. Cela permettrait de diminuer les situations où le conducteur se fie à son propre jugement, souvent déjà altéré par l’alcool ou la drogue, avant de prendre la décision de prendre la route », a expliqué Daniel Bédard, directeur général de TZ Capitale-Nationale et porte-parole du RCRC. 

Au cours des dernières années, plusieurs initiatives et études ont été menées afin d’identifier les meilleures pistes de solutions pour éviter que la situation dont nous avons été témoins à Beauport ne se répète.

« L’État du Colorado aux États-Unis est un bon exemple de modèle à suivre. Les conclusions d’une étude menée par Backtrack sur ce territoire démontre que l’utilisation d’un éthylotest permet d’offrir à son utilisateur des données claires sur son état d’ébriété réel et de prendre une décision éclairée. L’analogie de l’odomètre illustre bien l’exemple. Son usage permet de respecter la réglementation en respectant la limite de vitesse. L’éthylomètre permet d’avoir une mesure claire », a expliqué Stéphane Maurais, directeur général d’Alco Prévention Canada et membre du RCRC. 

« L’état du Montana vient tout juste de lancer une initiative nommée THINK TWICE afin de prévenir la conduite avec les facultés affaiblies. Un comité a été formé avec les forces de l’ordre, les propriétaires de bars, les restaurateurs et d’autres intervenants du milieu afin que les clients se testent avant de partir en mettant à leurs dispositions des éthylotests. L’idée, c’est de sensibiliser au maximum », a poursuivi monsieur Maurais. 

« Des solutions existent et nos organismes sur le terrain peuvent faire la différence. Il importe également que nos décideurs contribuent à cette évolution des mentalités et collaborent avec les organismes en place afin qu’un maximum de gestes soient posés pour faire évoluer les comportements et ainsi sauver des vies », a conclu Daniel Bédard.

À propos du Regroupement Conduite Responsable Canada (RCRC)

Le Regroupement Conduite Responsable Canada (RCRC) est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de lutter contre la conduite avec facultés affaiblies au Québec. Il offre des solutions et des ressources éducatives à plus de 700 000 personnes chaque année. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Belisle Claudia
Belisle Claudia
1 année

Ou peux ton appele pour se procure ethyiolometre pas trop cher adresse email,,marguerite05@Hotmail.ca