Affûtage mobile Andrew reçoit une bourse d’honneur de 25 000 $

Affûtage mobile Andrew reçoit une bourse d’honneur de 25 000 $
L’entrepreneur Andrew Larochelle d’Inverness est l’un des 67 récipiendaires de 18 à 35 ans à travers la province d’une bourse d’honneur de 25 000 $ du gouvernement du Québec qui sert à favoriser le développement de leur entreprise. (Photo : gracieuseté)

Le gouvernement du Québec a procédé à la remise de 67 bourses d’honneur de 25 000 $ chacune à des entrepreneurs de 18 à 35 ans de toutes les régions du Québec pour favoriser le développement de leur entreprise. Parmi les récipiendaires, on retrouve Andrew Larochelle d’Inverness qui se spécialise dans l’affûtage de lames et de scies via son entreprise Affûtage mobile Andrew.

Une bourse d’honneur est une aide financière ponctuelle accordée à un entrepreneur prometteur afin de compléter l’offre de financement traditionnel. La sélection des entreprises lauréates a eu lieu à la suite d’un appel de candidatures, le quatrième du genre, lancé en septembre dernier.

Ainsi, le comité a évalué 269 projets selon leur originalité, leur caractère novateur, leur plan marketing et leur analyse de marché. Les récipiendaires bénéficient également d’un accompagnement gratuit d’un an offert par le Réseau Mentorat.

 

Le jury impressionné par sa détermination

 

Le jury s’est dit impressionné par la détermination et l’engagement de ce sympathique entrepreneur de 32 ans. L’entreprise, qu’il a fondée en 2018, a d’ailleurs connu une croissance enviable au cours des dernières années.

« Avec la pandémie et la hausse du prix du bois, les propriétaires de boisés privés ont été plus nombreux à faire l’achat de moulins à scie portatif puisqu’il est devenu plus profitable de produire leurs propres matériaux de construction plutôt que de les acheter à la quincaillerie. Je me suis donc équipé pour assurer l’affûtage des lames de leur machinerie. Je suis certainement le professionnel le mieux outillé au Québec à ce niveau », assure-t-il tout en mentionnant avoir passablement investi dans la technologie.

Il compte d’ailleurs sur une dizaine de machines automatisées pour faire le travail. L’une de ces machines provient de la Suède et permet d’aiguiser les deux côtés de chaînes d’une bûcheuse par exemple. D’autres machines ont été adaptées pour lui éviter de se blesser en raison de mouvements répétitifs liés à son travail d’affûtage.

Le jeune entrepreneur est vraiment content d’avoir obtenu cette bourse cette année. « C’est un bon coup de pouce qu’on me donne et qui me permettra de poursuivre l’automatisation à mon atelier », de dire M. Larochelle.

Il ajoute que son travail fait une différence pour l’environnement. « Un bon affûtage permet de gaspiller moins de bois lors du sciage. Quand on pense qu’un arbre peut prendre jusqu’à 100 ans avant d’atteindre sa maturité, il devient important de ne pas perdre une seule planche parce que le couteau ou la chaîne ne coupe pas bien. »

Sensible à l’environnement, c’est dans l’un de ses projets d’acheter éventuellement 1000 arbres qu’il redistribuerait à sa clientèle forestière pour qu’on les replante.

L’affûteur d’Inverness est également bien connu sur la toile alors qu’il ne compte rien de moins que 50 000 abonnés sur sa page Facebook. « J’en profite pour faire connaître le domaine de la foresterie et de l’agriculture à travers mon métier qui est plutôt méconnu. J’y donne quelques trucs et astuces. Les internautes apprécient également ma petite blague du vendredi. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claudette Lemieux
Claudette Lemieux
3 mois

Félicitations M. Larochelle. Une entreprise qui a le vent dans les voiles. Bonne continuité, vous faites un travail de maître.

Therese
Therese
3 mois

Félicitation beau travail

Michel Boucher
Michel Boucher
3 mois

Bravo Andrew, bien mérité… Merci pour tes vendredis

Bridget Hogan
Bridget Hogan
3 mois

BRAVO ! C’est bien mérité !