Achat de nouveaux appareils respiratoires pour les pompiers

Achat de nouveaux appareils respiratoires pour les pompiers
Le maire de la Ville de Plessisville, Pierre Fortier (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

La Ville de Plessisville investit 262 000 $ dans l’achat de nouveaux appareils respiratoires pour les pompiers de son service incendie.

Les élus ont confirmé cette dépense lors de la séance publique du mois de juillet.

Le directeur du service incendie, Robert Provencher, a expliqué que la livraison des 20 nouveaux appareils respiratoires devrait être réalisée pour la fin du mois d’août ou au plus tard en début septembre.

Cela inclut également l’acquisition de 60 cylindres d’air respirable et de 34 parties faciales avec l’équipement pour faire les tests d’étanchéité de la partie faciale et pour dépanner les pompiers en détresse à l’intérieur d’un bâtiment.

 

Vitesse

 

Les membres du conseil ont ratifié l’installation d’un dos-d’âne sur la rue Pères de Sainte-Croix, dans les deux directions, entre les avenues Mercure et Thibodeau, afin de réduire la vitesse des automobilistes et améliorer la sécurité des citoyens. Cette installation sera valide jusqu’au 31 octobre 2022, à titre d’expérience pilote.

D’ailleurs, le maire Fortier s’est dit très sensible à la problématique de la vitesse dans les rues de la Ville. Un panneau afficheur de vitesse variable, en mesure d’enregistrer la vitesse des véhicules, fera la tournée des rues problématiques. Ses statistiques seront transmises à la Sûreté du Québec qui pourra mieux cibler ses interventions.

 

Comités

 

Dans un autre ordre d’idées, le conseil a procédé à la nomination des nouveaux membres pour faire partie du comité de négociation de la nouvelle entente intermunicipale relative à la gestion des voies publiques mitoyennes entre la Ville et la Paroisse. Il s’agit des conseillers Martin Nadeau et Valérie Desrochers ainsi que du directeur général par intérim, Denis Beaudoin.

La conseillère municipale, Christine Gingras, a été nommée comme représentante de la Ville de Plessisville à titre d’administratrice au sein du conseil d’administration du Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC).

 

En bref…

 

La Ville a demandé le versement d’un montant de 8524 $ à la MRC de L’Érable en vertu du fonds provenant des droits payables par les exploitants de carrières et sablières. L’argent servira pour des travaux d’asphaltage dans différentes rues de la ville et divers projets liés à la voirie.

Le conseil municipal a ratifié le versement d’une bourse d’études de 100 $ à Anaëlle Ferron, étudiante au Centre d’éducation aux adultes André-Morissette, visant à récompenser cette dernière pour son implication dans la vie étudiante et ses études, sa grande volonté, son courage et sa persévérance tout au long de son cheminement scolaire, lors du gala Méritas qui a eu lieu le 15 juin 2022.

Les élus ont accepté la demande de dérogation mineure du 1397, avenue Odette-Jacob-Doyon, visant la construction d’un immeuble de 12 logements dont les marges latérales totales sont à une distance de 7,37 mètres au lieu de 8 mètres comme prescrit à la grille des usages et normes du règlement 1703 sur le zonage pour la zone à dominance résidentielle 204.

Le conseil a également accepté la demande de dérogation mineure présentée par Gestion YGC visant l’immeuble situé au 2284, rue de la Coopérative, afin d’accepter l’installation d’une clôture en cour avant d’une hauteur de 1,8 mètre au lieu de 1,2 mètre comme prescrit à l’article du règlement 1703 de zonage. Notons que le site accueillera la prématernelle Le Mouton Rose qui y déménage à l’automne.

La Ville a procédé à l’adoption du premier projet de règlement modifiant le règlement 1703 de zonage afin de modifier les limites des zones à dominance résidentielle numéro 107 et à dominance industrielle numéro 106 afin de permettre la construction d’habitations multifamiliales dans la zone à dominance commerciale numéro 146, soit dans le secteur de l’ancien Motel Claire Fontaine. Le projet de construction devrait en effet voir le jour vers la fin de 2022 ou encore en 2023.

Les élus ont aussi adopté le second projet de règlement numéro 1703 visant l’ajout de la classe d’usage institutionnelle et administrative dans la zone à dominance communautaire numéro 137 et ont donné un avis de motion à cet effet. La zone visée est celle du secteur de l’Association de chasse et pêche sur l’avenue Vallée afin de permettre l’implantation d’immeuble faisant partie de la classe d’usage institutionnelle et administrative. On sait que la maison des Scouts, actuellement située sur l’avenue Saint-Édouard, devrait y être déménagée afin de faire place au nouveau centre administratif de la MRC de L’Érable si la MRC va de l’avant dans son projet.

La Ville a donné un avis de motion pour modifier le règlement 1770 relatif au transport des résidus de frêne. Ce règlement vise à retirer la disposition mentionnant que les branches et parties de tronc, entre le 1er octobre et le 30 avril, seront transportées gratuitement sur un site de traitement autorisé par les employés municipaux.

Un autre avis de motion a aussi été donné pour modifier le programme d’aide financière pour la lutte à l’agrile du frêne afin d’optimiser la méthode de disposition des résidus de frêne. Ce règlement vise à inclure les travaux de déchiquetage dans l’admissibilité des coûts et d’exiger que toute branche ou partie du tronc excédant 15 centimètres de diamètre devra être coupée d’une largeur maximale de 122 centimètres en dehors de la période s’étalant entre le 30 avril et le 1er octobre.

Un avis de motion a été donné pour modifier le règlement 1799 relatif à la tarification des biens, des services et des activités de la Ville à compter de 2022. Ce règlement vise entre autres à prévoir la tarification pour l’affichage sur le panneau numérique pour les organismes non reconnus, la location sans frais des terrains de soccer pour toutes réservations concernant les enfants (18 ans et moins) pour le Club de soccer et l’association d’Ultimate Frisbee et la gratuité de la location de la piscine municipale pour les écoles du Centre de services scolaire des Bois-Francs sur le territoire de Plessisville.

Finalement, la Ville a procédé à l’adoption de quatre règlements, soit le règlement 1814 relatif au programme d’aide financière concernant le verdissement des terrains du parc industriel afin d’élargir le programme aux terrains à usage commercial, le règlement 1815 relatif à la circulation des camions et véhicules outils afin de prohiber la circulation sur une partie de l’avenue Painchaud, le règlement 1816 modifiant diverses dispositions du règlement 1431 relatif à la circulation et au stationnement afin d’harmoniser son application à celle du règlement 1790 et le règlement 1817 relatif à la signalisation et la circulation sur l’avenue Simoneau et la rue Houde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires