45,3 tonnes de tubulure récupérées dans L’Érable en 2021

Communiqué

45,3 tonnes de tubulure récupérées dans L’Érable en 2021
(Photo : gracieuseté)

En 2021, pour la première année du service, la MRC de L’Érable a récupéré 571 mètres cubes de tubulure acéricole équivalant à 45,3 tonnes. 

Le succès de cette récupération repose sur la collaboration des municipalités et de l’entreprise A. Grégoire & fils qui réceptionne la tubulure et la dirige vers l’entreprise Environek qui la récupère, la transforme et lui donne une seconde vie. 

Une réponse positive des acériculteurs 

Selon des données fournies par Environek, la MRC de L’Érable, avec ses 2 450 000 entailles, est la MRC du Centre-du-Québec qui présente le plus grand potentiel de récupération de tubulure, soit 148 tonnes annuellement. « Avec un taux de 31% de récupération après une année d’implantation du service, c’est très positif, nous sommes sur la bonne voie. L’implication concrète des propriétaires d’érablières prouve la pertinence du service et démontre leur volonté de minimiser les impacts sur l’environnement », explique le conseiller en développement durable de la MRC de L’Érable, Ézéchiel Simoneau.

Une fois récupérée, la tubulure est déchiquetée en pastilles, revendue sur le marché et fort probablement utilisée pour mouler de nouveaux contenants.

Ce service, en vigueur depuis le 1er avril 2021, s’adresse exclusivement aux acériculteurs des 11 municipalités de la MRC de L’Érable. Les acériculteurs de la région de L’Érable peuvent déposer leurs rebuts de tubulure au site de dépôt centralisé à Plessisville situé au 990, route 265 Nord. L’horaire des heures d’ouverture est publié sur le site de la MRC de L’Érable à http://www.erable.ca/tubulure.

De plus, les coûts de dépôt de 30 $ + taxes/mètre cube pour l’année 2022 sont facturés par l’entremise du compte de taxes municipales de l’année 2023. En contrepartie, les producteurs acéricoles enregistrés au MAPAQ bénéficient d’un crédit de taxes agricoles pour ces frais de dépôt.

Depuis le début de l’année 2022, la tubulure est désormais transférée et transformée au CFER Normand-Maurice à Victoriaville, grâce à la collaboration du projet économie circulaire Centre-du-Québec.

Par ailleurs, la Loi sur la qualité de l’environnement interdit tous types de dépôts de matières résiduelles dans l’environnement. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires